Des bactéries pour nettoyer les eaux polluées

  • A
  • A
Partagez sur :

Des bactéries transgéniques pouvant supporter de fortes doses de mercure ont été capables d'en débarrasser leur environnement, une avancée qui pourrait faciliter le nettoyage biologique de zones polluées, selon des scientifiques.

Quelque 6.000 tonnes de mercure sont rejetées chaque année dans l'environnement par les industries chimiques et minières, polluant eaux et sols, selon le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE). Ce métal, qui peut s'intégrer à la chaîne alimentaire, est très toxique pour l'homme et l'animal, surtout sous la forme de méthylmercure.