Sourd aux nouvelles musiques ? Vous devez avoir plus de 28 ans

  • A
  • A
Les personnes de 25 ans écoutent au moins dix nouvelles chansons par semaine.
Les personnes de 25 ans écoutent au moins dix nouvelles chansons par semaine. © AFP
Partagez sur :
Selon une étude menée par Deezer, les personnes âgées de 28 ans seraient davantage sujettes à une "paralysie musicale". En somme : se repasser en boucle les mêmes chanson, plutôt que découvrir de nouveaux morceaux. 

Vous préférez vous repasser en boucle les mêmes chansons plutôt que chercher à découvrir de nouveaux morceaux ? Selon une étude du service de streaming musical Deezer, vous n'êtes pas le seul. Du moins si vous avez plus de 28 ans.

Deezer a interrogé en ligne 5.000 adultes en Allemagne, au Brésil, aux États-Unis, en France et au Royaume-Uni sur leurs préférences et habitudes d'écoute. Et les résultats montrent que la "paralysie musicale" frappe en moyenne à 27 ans et 11 mois. Les Brésiliens - à 23 ans et 2 mois - sont les premiers à atteindre ce cap où l'on cesse de s'intéresser à de nouvelles musiques. Ils sont suivis par les Français - 27 ans et 3 mois - tandis que les Allemands sont ceux restant le plus longtemps ouverts aux nouveautés, jusqu'à 31 ans.

Dix nouvelles chansons par semaine pour ceux âgés de 25 ans. Selon cette étude, le pic de découverte musicale est atteint trois ans plus tôt. Les personnes de 25 ans écoutent au moins dix nouvelles chansons par semaine. La majorité des personnes interrogées regrettent de ne pas pouvoir élargir davantage leur répertoire et citent plusieurs obstacles: un emploi du temps professionnel trop chargé, des enfants à s'occuper ou une offre musicale qui les dépasse.

Une étude réalisée pour faire la promotion d'un nouvel outil de Deezer. Deezer a réalisé cette étude pour faire la promotion de son outil Flow, qui recommande aux utilisateurs de nouveaux morceaux à découvrir en fonction de leurs habitudes d'écoute. Concurrent d'autres services de streaming musical comme Spotify, Apple Music ou Tidal, Deezer, basé à Paris, revendique 14 millions d'utilisateurs actifs par mois.