Vaccination contre le Covid : ce que dit la lettre d'Olivier Véran aux soignants

  • A
  • A
Olivier Véran s'est adressé aux soignants dans une lettre. 1:27
Olivier Véran s'est adressé aux soignants dans une lettre. © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a appelé solennellement les soignants à se faire vacciner contre le Covid-19. Dans une lettre publiée vendredi, il explique à ces derniers qu'il "en va de notre sécurité collective" et se désole que seuls 30 à 40 % des personnels soient aujourd'hui protégés.

"Votre vaccination constitue une priorité majeure pour le gouvernement." Comme il s'y était engagé jeudi lors de la conférence de presse dédiée à l'évolution de l'épidémie de coronavirus, le ministre de la Santé Olivier Véran a envoyé une lettre afin de convaincre les personnels de santé réticents de se faire vacciner. Le texte d'une vingtaine de lignes, publié vendredi soir, remercie dans un premier temps les soignants pour leur engagement "sans relâche" avant de souligner l'importance du vaccin.

"Il en va de notre sécurité collective"

Le ministre rappelle notamment que 30 % seulement des soignants sont vaccinés, un taux qui grimpe à 40 % dans les Ehpad. Un chiffre "encourageant mais qui ne progresse que trop peu" selon Olivier Véran. Les stocks du produit AstraZeneca sont en effet en mesure de couvrir bien plus largement cette population.

Le ministre de la Santé ne fait pas mention d'une potentielle obligation, même si l'hypothèse n'est pas exclue par l'exécutif, mais fait appel au sens du devoir des professionnels de santé face "à la plus grande pandémie de l’histoire contemporaine". 

"Je vous demande, pour vous-même, votre entourage, les Français. Si vous n’êtes pas encore vaccinés, faites-le rapidement. Il en va de notre sécurité collective et de la capacité de notre système de santé à tenir, comme il l’a toujours fait, et je ne saurai jamais assez vous en remercier", écrit donc Olivier Véran. En effet, le Covid est devenu la première maladie nosocomiale à l'hôpital. Ce qui signifie que des gens hospitalisés pour d'autres pathologies ressortent avec le Covid. Olivier Véran signe sa lettre "bien confraternellement", soulignant qu'il est lui-même médecin et s'est fait vacciner. 

Europe 1
Par Matthieu Charrier, édité par Guilhem Dedoyard