Optique, dentaire : ce qui change en 2020

  • A
  • A
Certaines lunettes sont remboursées en totalité, sans aucun frais à avancer, depuis le 1er janvier.
Certaines lunettes sont remboursées en totalité, sans aucun frais à avancer, depuis le 1er janvier. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Depuis le 1er janvier, certaines lunettes et certaines prothèses dentaires sont remboursées à 100% par l’Assurance maladie, sans aucun frais à avancer, dans le cadre du "reste à charge zéro". 

Une petite révolution dans l’accès aux soins. Depuis le 1er janvier, il est désormais possible de s’acheter certaines lunettes et prothèses dentaires sans reste à charge, c’est-à-dire 100% remboursées par l’Assurance maladie et sans aucun frais à avancer. Europe 1 vous détaille ces changements.

Des montures à 30 euros maximum, des verres jusqu’à 370 euros

Côté optique, il faudra choisir des montures à 30 euros maximum. Les opticiens vont proposer un choix de 17 lunettes adultes et 10 enfants, en plastique ou en métal, avec aux choix deux coloris à chaque fois. Pour les verres, on pourra les choisir à un montant de maximum 265 euros, et 370 euros pour les verres progressifs. A ce prix, ils sont tous anti-rayures, anti-reflets et amincis. On pourra également choisir une monture un peu plus chère, et n’avoir que les verres remboursés.

En contrepartie, il va y avoir des perdants. Ceux qui choisiront de ne pas bénéficier de ce dispositif premier prix se verront moins bien rembourser leurs montures et leurs verres par leur mutuelle. Le plafond passe de 470 à 420 euros.

Des couronnes et des bridges totalement remboursées

Chez le dentiste, huit couronnes et bridges pourront être totalement gratuites. Il s’agit notamment des couronnes céramiques, discrètes pour les dents visibles, et en acier pour les autres. Le chirurgien-dentiste est tenu d’informer chaque patient de cette possibilité, notamment au moment où il lui fera son devis.