QR Code pass sanitaire 1:35
  • Copié
Céline Géraud, édité par Solène Leroux , modifié à
À partir de demain, selon le ministre de la Santé Olivier Véran, entre 500.000 et 700.000 personnes âgées de 18 à 64 ans pourraient perdre leur précieux pass sanitaire. Celui qui, depuis plusieurs mois, nous permet d'aller au restaurant, au cinéma, dans certains lieux publics... Qui est concerné, y a-t-il des exceptions ?

C'est la dernière journée pour mettre à jour votre pass sanitaire. Celui à trois doses entre en vigueur dès ce samedi 15 janvier, alors que le futur pass vaccinal voulu par le gouvernement s'offre une nouvelle navette entre l'Assemblée nationale et le Sénat aujourd'hui . Les députés et les sénateurs n'ont pas trouvé d'accord, l'adoption du texte au 15 janvier semble donc illusoire. Concernant l'actuel pass sanitaire, si votre dernière injection date d’avant le 15 juin et que vous n’avez pas fait le rappel, il sera désactivé demain. Sauf si vous avez contracté le Covid-19 entre-temps.

Deux exceptions

Premier cas de figure, vous avez été infecté après votre première dose. Votre pass sanitaire reste alors valable à deux conditions : avoir enregistré votre résultat de test PCR ou antigénique dans votre application "Tous Anti Covid" et avoir fait votre deuxième dose entre trois mois minimum et sept mois maximum après la contamination. Cette dose correspond ainsi à une dose de rappel.

Deuxième possibilité, vous avez été infecté après la deuxième dose. Votre pass reste valide sous les mêmes conditions. En revanche, la troisième injection reste obligatoire.

Le délai pour effectuer sa dose de rappel bientôt réduit

Le 15 février, le délai pour effectuer la dose de rappel passera d'ailleurs de sept à quatre mois après la dernière injection ou infection. Enfin, attention aux mauvaises surprises, le QR code n’est valable que sept jours après l’injection. Si, vous avez dépassé le délai de sept mois dans l’intervalle, votre pass pourrait donc être désactivé momentanément.