Comment se remettre d'une gueule de bois ?

  • A
  • A
Comment faire passer une gueule de bois après un apéritif trop arrosé ?
Comment faire passer une gueule de bois après un apéritif trop arrosé ? © Pixabay
Partagez sur :
L'été, c'est souvent la période des apéritifs et des gueules de bois. Pour se remettre d'une soirée un peu trop arrosée, il existe pourtant quelques astuces. 
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

Chaque week-end de l’été, Europe 1 s’intéresse aux petits bobos des vacances. Au menu cette semaine : comment faire passer une gueule de bois après un apéritif trop arrosé ? Jimmy Mohamed, médecin urgentiste, chroniqueur à Europe 1 et auteur de En attendant le docteur… (Flammarion) livre quelques conseils. 

Retrouvez ces conseils, et bien d'autres encore, dimanche de 10h à 11h, dans Votre magazine santé bien-être, présenté par Mélanie Gomez, sur Europe 1

Que se passe-t-il dans notre corps quand on a une gueule de bois ?

Mal de tête, nausées, fatigue… après une soirée trop arrosée, notre corps est mis à rude épreuve. "Ce sont les symptômes physiques d'un manque d'alcool, des signes de sevrage", explique Jimmy Mohamed. "Votre organisme s'est déjà habitué à l'alcool. Il en a reçu une grande quantité puis tout à coup il a été sevré. Au réveil, on se sent mal car on est en manque d'alcool. C'est l'un des premiers signes vers la dépendance lorsque cela devient récurrent", pointe-t-il.

L'alcool a aussi l'effet de nous déshydrater. "Et il entraîne de l'hypoglycémie", précise le médecin. En revanche, on ne peut pas assimiler la gueule de bois à une crise de foie, assure-t-il. "Après une grosse soirée arrosée, on pourrait trouver une inflammation au niveau du foie mais cela ne fait pas mal". 

Quels sont les réflexes à adopter ? 

Le premier est de s'hydrater. "Il faut boire de l'eau, un jus de fruit… tout ce qui n'est pas alcoolisé et qui contient un peu de sucre, car l'hypoglycémie donne mal à la tête", pointe Jimmy Mohamed. "L'idéal, c'est aussi de boire un peu d'eau entre deux verres d'alcool lors de la soirée".

L'autre réflexe est d'essayer de ne pas mélanger les alcools. "Car le risque d'avoir des maux de tête et de vomir est plus élevé. Ça aggrave les symptômes", insiste le médecin. Selon lui, il est également inutile de se faire vomir le matin : "l'alcool est passé dans le sang, donc c'est trop tard".

Soigner le mal par le mal en buvant de l'alcool le matin n'est pas non plus conseillé. "C'est une bêtise. On se dit que comme on est en manque on va prendre un peu d'alcool. C'est vrai que ça pourrait faire passer les symptômes mais c'est l'une des étapes vers la dépendance. C'est glisser vers une pente dangereuse", prévient Jimmy Mohamed. 

Que faut-il manger ? 

Pour le médecin, il n'est pas forcément nécessaire de se priver de gras. "Manger ce qui vous fait plaisir et ce que vous pensez pouvoir digérer", conseille Jimmy Mohamed. "Évitez en revanche tout ce qui est acide. Ce n'est pas le moment de prendre du jus de citron. Évitez aussi les anti-inflammatoires comme l'aspirine et le paracétamol. C'est toxique pour un foie qui a déjà été en souffrance."

Faire du sport, c'est une bonne idée ?

Après une soirée trop alcoolisée, la nuit peut être compliquée. "Le meilleur traitement dans ce cas est de dormir et d'attendre que ça passe. Il faut du temps pour que l'alcool diminue dans le sang", souligne le médecin. Il préconise aussi de faire une petite marche "pour relancer le système cardiovasculaire" et éliminer. En revanche, ce n'est pas le moment de faire une grande séance de sport, "le risque serait alors de se blesser", ajoute-t-il.