L'ESSENTIEL - Coronavirus : 33 décès et 1.784 cas confirmés en France

, modifié à
  • A
  • A
La France compte désormais 1.784 cas et 33 décès dus au coronavirus.
La France compte désormais 1.784 cas et 33 décès dus au coronavirus. © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :
1.784 cas de coronavirus et 33 décès ont été signalés en France. Les matches de Ligue 1 et de Ligue 2 devront eux se jouer à huis clos jusqu'au 15 avril et Air France a suspendu ses vols vers l'Italie du 14 mars au 3 avril. Au niveau mondial, le bilan du Covid-19 a dépassé les 4.000 morts.
L'ESSENTIEL

En France, le coronavirus a contaminé 1.784 personnes et provoqué 33 décès, selon un dernier bilan donné mardi par le ministère de la Santé. Un premier membre du gouvernement a été contaminé par le coronavirus : il s'agit de Franck Riester, le ministre de la Culture. Face à la hausse des cas, l'exécutif a exigé que les rassemblements de plus de 1.000 personnes soient interdits.

Les événements sportifs et culturels sont particulièrement touchés par cette mesure : nombre d'entre eux ont été reportés ou annulés. Tous les matches de Ligue 1 et Ligue 2 prévus d'ici au 15 avril auront lieu "à huis clos total", a annoncé mardi la Ligue de football professionnel (LFP). Le match de Ligue des Champions entre le PSG et Dortmund aura donc bien lieu mercredi mais il se tiendra à huis clos. La France est le troisième pays européen en termes de décès derrière l'Italie et l'Espagne, qui ont pris des mesures de protection contre le coronavirus. 

Les principales informations à retenir : 

  • Un nouveau bilan fait état  de 1.784 cas et 33 décès en France
  • Foot : huis clos total pour tous les matches de Ligue 1 et Ligue 2 jusqu'au 15 avril, les deux prochains amicaux des Bleus à huis clos 
  • Air France a suspendu ses vols vers l'Italie du 14 mars au 3 avril 

Le bilan en France : 1.784 cas et 33 morts 

Le ministère de la Santé déplore 33 décès (soit huit de plus par rapport à lundi) et 1.784 contaminations dus au coronavirus sur le sol français. Parmi les malades, 86 sont dans un état grave, a précisé Jérôme Salomon, directeur général de la Santé lors de son point presse quotidien. Malgré ce bilan à la hausse, le stade 2 de gestion de l'épidémie est toujours maintenu. Cependant, "dans certains départements où le virus circule et progresse avec beaucoup d'intensité, les mesures ont été renforcées et le dispositif de prise en charge sanitaire a été adapté", peut-on lire dans un communiqué du ministère de la Santé. 

Les matches de Ligue 1 et 2 à huis clos jusqu'au 15 avril, les deux prochains amicaux des Bleus également touchés

Les compétitions sportives subissent de plein fouet les conséquences de l'épidémie. Tous les matches du championnat de France prévus d'ici au 15 avril auront lieu "à huis clos total", a annoncé mardi la Ligue française de football professionnel (LFP). Quelques heures plus tard, la Fédération française de foot (FFF) a annoncé à son tour que les deux prochaines rencontres amicales de l'équipe de France, contre l'Ukraine et la Finlande fin mars (en préparation à l'Euro 2020), se dérouleront elles aussi sans spectateurs. 

Les 24 Heures du Mans motos, prévues les 18 et 19 avril, sont elles reportées aux 5 et 6 septembre en raison de l'épidémie de nouveau coronavirus. Au total, quelque 450 manifestations sportives sont impactées et près de 2 millions de spectateurs au plan national sont concernés par les mesures de restrictions. C'est le cas notamment du match PSG-Dortmund qui aura lieu mercredi à huis clos. 

L'interdiction des rassemblements de plus de 1.000 personnes bouleverse aussi la fin de la campagne municipale à six jours du premier tour : à Paris, la maire sortante Anne Hidalgo a annulé son meeting, jeudi soir.

Suspension des vols Air France vers l'Italie du 14 mars au 3 avril 

À cause de l'expansion de l'épidémie de Covid-19 en Italie, la compagnie Air France a annoncé mardi suspendre tous ses vols vers ce pays entre le 14 mars et le 3 avril inclus. Jusqu'au 14 mars, "Air France maintiendra un vol par jour vers chacune de ses destinations (italiennes) afin de permettre aux clients qui le souhaitent d'anticiper leur voyage", a précisé la compagnie dans un communiqué. Mardi, plusieurs compagnies ont interrompu leurs liaisons aériennes avec l'Italie, dont British Airways, la hongroise Wizz Air, ou l'irlandaise Ryanair. 

Pas de rebond des marchés européens

Les marchés européens ont connu des décrochages spectaculaires lundi. L'optimisme a été de courte durée mardi, avec un léger rebond avant une nouvelle journée de chute. Dans le vert à l'ouverture, plusieurs Bourses européennes ont viré en territoire négatif et ont clôturé en repli à Paris (-1,51%), Francfort (-1,41%), Londres (-0,09%), Madrid (-3,21%), Milan (-3,28%), Amsterdam (-1,21%), Bruxelles (-0,61%) et Lisbonne (-0,69%).

De l'autre côté de l'Atlantique, Wall Street a fait les montagnes russes, démarrant en forte hausse, puis se repliant vers la mi-séance avant de finir en trombe.

Emmanuel Macron en visite au Samu 

Emmanuel Macron est arrivé mardi matin au centre d'appel (15) du Samu de l'hôpital parisien Necker-Enfants malades, pour le quatrième d'une série de déplacements consacrés à la crise du coronavirus.  "Nous ne sommes qu'au début", "il faut être clair, lucide", a-t-il répété devant la presse, alors que des mesures de protection ont été renforcées à l'Élysée autour de lui. L'un de ses plus proches collaborateurs, son directeur de cabinet Patrick Strzoda, qui a été au contact d'un cas positif, a ainsi été prié de télétravailler chez lui.

Premier membre du gouvernement contaminé par le coronavirus, le ministre de la Culture Franck Riester a été testé positif au coronavirus après avoir manifesté des "symptômes". Son cabinet a précisé qu'il est "en forme" à son domicile parisien où il continue de travailler. Mardi, il a même tweeté :

Quant à la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, confinée depuis mardi matin, elle a été "testée négativement" au nouveau coronavirus. Elle a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter, mardi soir. 

Une série de mesures drastiques en Italie, plus de 117.000 cas dans le monde 

L'Italie est totalement confinée depuis lundi soir, avec des mesures drastiques prises par le gouvernement. Mardi, une nouvelle décision est tombée : la basilique et la place Saint-Pierre du Vatican ont été fermées aux touristes et aux visites guidées jusqu'au 3 avril "afin d'éviter la diffusion du coronavirus", a annoncé le Saint-Siège dans un communiqué, qui précise que cette interdiction ne s'applique pas aux fidèles. Avec plus de 10.000 cas et 631 morts, l'Italie est le pays le plus touché du monde après la Chine.

Autre pays qui se protège de l'épidémie : l'Algérie. Mardi, le gouvernement a décidé d'annuler tous les rassemblements sportifs, culturels et politiques dans ce pays qui compte seulement 20 cas de Covid-19. Au niveau mondial, l'épidémie a contaminé mardi 117.339 personnes. Le cap des 4.000 morts a également été franchi, avec 17 nouveaux décès en Chine, selon un comptage mondial établi par l'AFP. 

Malgré ses 80.754 cas, dont 3.136 décès, la Chine semble sur la bonne voie. Le président chinois Xi Jinping, en visite surprise mardi à Wuhan, a jugé l'épidémie "pratiquement jugulée" à l'épicentre du Covid-19, selon des propos rapportés par un média d'État. "Les premiers résultats ont été obtenus en stabilisant la situation et en renversant la tendance à Wuhan et au Hubei", la province environnante, où plus de 50 millions d'habitants sont placés en quarantaine depuis fin janvier, a dit le président, cité par l'agence officielle Chine nouvelle.