Coronavirus : 28.239 morts en France, moins de 2.000 patients en réanimation

, modifié à
  • A
  • A
Les réanimations sont passées sont la barre des 2.000 personnes ce lundi, une première depuis le 22 mars.(Photo d'illustration)
Les réanimations sont passées sont la barre des 2.000 personnes ce lundi, une première depuis le 22 mars.(Photo d'illustration) © MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :
Le dernier bilan du coronavirus en France fait état de 28.239 morts. Pour la première fois depuis le 22 mars, le nombre de malades en réanimation passe sous la barre des 2.000. Un plan de relance européen de 500 milliards d'euros a été proposé.
L'ESSENTIEL

500 milliards d'euros. Voilà le montant qu'Angela Merkel et Emmanuel Macron estiment nécessaire pour redresser l'Union européenne durement touchée par le coronavirus. Lundi soir, les deux dirigeants ont exposé une initiative franco-allemande de "fonds de relance" destiné à soutenir la reprise économique. Pendant ce temps, la France voit pour la première fois depuis le 22 mars, son nombre de patients en réanimation passer sous la barre des 2.000. Quant au nombre de morts, il continue sa progression, et l'on compte désormais 28.239 décès du Covid-19 dans l'Hexagone. 

Pendant ce temps, le déconfinement se poursuit. Ce lundi a marqué l'heure de la rentrée pour des dizaines de milliers d'élèves supplémentaires. Une semaine après les écoles primaires et maternelles, une partie des collèges ont rouvert avec des règles sanitaires strictes. De son côté, le Conseil d'État a ordonné au gouvernement de lever l'interdiction "générale et absolue" de réunion dans les lieux de culte.

Les principales informations à retenir

  • 28.239 personnes sont mortes en France depuis le début de l'épidémie
  • Emmanuel Macron et Angela Merkel réclament un plan de relance européen de 500 milliards d'euros
  • Le Conseil d'Etat ordonne de lever l'interdiction "générale et absolue" de réunion dans les lieux de culte
  • Une partie des collèges ont rouvert lundi

28.239 morts en France

Ce lundi, la France compte 28.239 morts du coronavirus, soit 131 décès de plus en 24 heures. Dans le détail, on dénombre 17.589 décès dans les hôpitaux et 10.650 décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux. En revanche, le reflux se poursuit dans les services de réanimation, avec 89 patients en moins dans les dernières 24 heures. Le nombre total de malades dans ces services est désormais de 1.998, passant ainsi sous la barre symbolique des 2.000 pour la première fois depuis le 22 mars. Ce chiffre, qui reflète notamment la pression sur le système hospitalier, est en baisse depuis le 9 avril, après avoir atteint un pic de 7.148.

500 milliards d'euros pour relancer l'Europe

Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont entretenus lundi après-midi en visio-conférence avant de tenir une conférence de presse commune à 17h et de présenter une "initiative franco-allemande" dans le cadre de la crise du coronavirus. Le président français et la chancelière allemande veulent un plan de relance de 500 milliards d'euros pour redresser l'Europe après cette crise sanitaire et économique. Ils proposent que la Commission européenne finance ce soutien en empruntant sur les marchés "au nom de l'Union européenne".

Cet argent sera ensuite réparti entre les secteurs et les régions les plus touchés. "Il ne s'agirait pas de crédit mais de dépenses budgétaires attribuées aux régions les plus touchées par le Covid-19. Il est important que l'Union européenne mette de l'argent à disposition. Il faudra bien sûr ensuite rembourser cet argent", a expliqué Angela Merkel. Mais il s'agit bien, a précisé Emmanuel Macron, de "transferts", ce qui signifie que ce ne sont pas nécessairement les bénéficiaires de ces aides qui auront à les rembourser.

Dans un communiqué publié lundi, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a loué une "proposition constructive de la France et de l'Allemagne" pour relancer l'économie européenne.

Vers une fin de l'interdiction de réunion dans les lieux de culte

Pendant ce temps en France, le déconfinement se poursuit. Et il devrait même aller plus vite, selon le Conseil d'État. Celui-ci a ordonné lundi au gouvernement de lever l'interdiction "générale et absolue" de réunion dans les lieux de culte, mis en place dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, en raison de son "caractère disproportionné". Saisie en référé par plusieurs associations et requérants individuels, la plus haute juridiction administrative a estimé dans une ordonnance que cette interdiction porte "une atteinte grave et manifestement illégale" à la liberté de culte et enjoint le gouvernement de la lever "dans un délai de huit jours".

Une partie des collèges rouvrent leurs portes en France

Une semaine après les écoles primaires et maternelles, les collèges des zones les plus épargnées par l'épidémie rouvrent lundi. Ils doivent être environ 150.000 jeunes de 6e et 5e à retrouver leurs professeurs en début de semaine, mais seulement dans les zones vertes établies par le gouvernement (85% des collèges en France, soit 4.000 établissements). Avec cette condition stricte pour tous : porter un masque. On vous détaille le protocole de réouverture dans cet article

Bonne élève, Circé, interrogée par Europe 1, fait tout de même un peu la moue à l'heure de reprendre les cours. "C'est pas comme si j'avais le choix. Donc je vais faire avec et y aller", dit-elle, se disant "pas très angoissée". "C'est un peu étrange mais ça va. Et encore, j'ai de la chance, je reste avec ma classe. Au départ, je devais être avec d'autres gens." Découvrez notre reportage ici ou dans la vidéo ci-dessous :

Sept écoles fermées dans le Nord, 70 au total en France

Mais tandis que les collèges rouvrent, le coronavirus continue de circuler... et contraint certains établissements à fermer. Sept écoles de Roubaix (Nord), six publiques et une privée, sont fermées depuis lundi "à titre de précaution" en raison d'un cas de Covid-19 parmi les élèves, ont indiqué la mairie et le rectorat dans un communiqué. "Un cas de Coronavirus covid-19 a été confirmé chez un enfant accueilli au sein du service minimum d'accueil à Roubaix. L'Agence régionale de santé procède aux investigations afin d'identifier l'ensemble des personnes qui ont pu être en contact rapproché avec le malade", explique le communiqué publié tard dimanche soir.

La mairie espère que cette décision permettra la réouverture de ces écoles "dès le 25 mai prochain". Depuis le début du déconfinement le 11 mai et la réouverture des écoles, de nombreux établissements ont pris des mesures de précaution similaires après des cas ou des suspicions de Covid-19, comme en Charente, en Dordogne, au Mans (Sarthe) ou à Toulouse (Haute-Garonne).

Au total, 70 écoles ont dû refermer leurs portes en France depuis le début du déconfinement. "Plus de 40.000 écoles ont ouvert en France sur 50.000 et 70 ont fermé depuis la semaine dernière, c'est donc un pourcentage très faible", a estimé Jean-Michel Blanquer en visite dans un collège de l'Eure. 

"Cluster" : les tests se poursuivent dans l'abattoir près d'Orléans 

Plus de cent personnes étaient positives dimanche au Covid-19 dans deux "clusters" au sein de deux abattoirs, l'un près d'Orléans et l'autre près de Saint-Brieuc, ont annoncé dimanche les autorités de santé. Dans le Loiret, ce sont quelque 400 salariés d'un abattoir de Fleury-lès-Aubrais, où 34 cas de Covid-19 ont été confirmés, sans cas grave, qui subiront un dépistage d'ici à mardi, selon l'ARS Centre/Val-de-Loire. On vous explique dans cet article pourquoi les abattoirs deviennent parfois des foyers de contagion.

Donald Trump prend de l'hydroxychloroquine

Alors que son efficacité n'a pas encore été prouvée, le président américain Donald Trump a révélé lundi qu'il prenait tous les jours de l'hydroxychloroquine, le médicament prôné par Didier Raoult pour lutter contre le Covid-19. "J'en prends parce que j'entends de très bonnes choses", a déclaré le président américain lors d'un échange avec les journalistes. "Vous connaissez l'expression : qu'est-ce que vous avez à perdre ?", a-t-il ajouté. Il a par ailleurs souligné que tous tests qu'il avait effectués jusqu'ici pour le coronavirus avaient été négatifs.

Au moins 315.000 morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 315.270 morts dans le monde depuis les premiers cas officiels en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec plus 90.000 décès pour plus 1,5 million de cas. Suivent le Royaume-Uni (34.636 morts), l'Italie (32.007), la France (28.239) et l'Espagne (27.650). 

L'Acropole d’Athènes et la place Saint-Pierre rouvrent au public

Plusieurs hauts-lieux du tourisme européen ont rouvert leurs portes lundi. La basilique Saint-Pierre au Vatican, fermée depuis le 10 mars, a notamment rouvert avec les mesures de précaution requise. En présence de nombreux policiers portant le masque, une poignée de visiteurs, faisant la file à une distance d'environ deux mètres l'un de l'autre, est ainsi entrée dans la basilique, cœur du Vatican, après une prise de température et la désinfection des mains avec du gel.

L'Acropole d'Athènes, monument phare de l'Antiquité, a aussi rouvert au public lundi matin comme tous les sites archéologiques de Grèce, en présence de la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou, deux mois après sa fermeture. Plus de détails par ici