Pourquoi se frotter régulièrement les yeux est dangereux pour la santé

, modifié à
  • A
  • A
Yeux oeil illustration 1:31
© KAREN BLEIER / AFP
Partagez sur :
Sur le plateau de "Sans Rendez-vous" avec Mélanie Gomez, mardi, le docteur Damien Gatinel, chirurgien ophtalmologue, explique comment un frottement régulier des yeux peut causer un kératocône, qui est une déformation de la cornée. Globalement, il faut éviter de "toucher ses yeux", insiste le chirurgien.

C'est presque un réflexe : nous sommes nombreux à nous frotter les yeux en cas d'allergie ou de simple irritation de l’œil. Mais comme l'explique le chirurgien ophtalmologue Damien Gatinel, de la Fondation Rothschild, ce geste a priori bénin n'est pas vraiment sans danger car il peut provoquer un kératocône, qui est une déformation de la cornée. "Si on ne se frotte pas les yeux, on a peu de chances d'avoir un kératocône, voire pas du tout", affirme-t-il dans Sans Rendez-vous, mardi sur Europe 1.

"Il faut vraiment expliquer aux enfants que ce n'est pas bien de faire ça avec les phalanges et les poings serrés", poursuit le médecin. "Pour les patients qui viennent se faire opérer, une fois qu'on a passé la topographie [un premier examen des yeux en amont d'une opération pour traiter la myopie, NDLR], on leur demande s'ils se frottent les yeux. Immanquablement, quand ils ont des cornées un peu irrégulières, ils répondent qu'ils sont allergiques."

Une vidéo pour sensibiliser

Pour convaincre que ce geste n'est pas bon pour la santé oculaire, la fondation Rothschild a publié une vidéo qui détaille précisément les effets de ce frottement des yeux sur la cornée.

"On peut se frotter le coin de l’œil", concède Damien Gatinel, "mais le mieux est de ne pas toucher ses yeux" pour éviter de déclencher un kératocône et devoir passer par la case chirurgie, avec un coût "de 1.000 à 2.000 euros par œil" pour soigner la myopie.