Covid-19 : non, les cocktails de vaccins ne sont pas dangereux

, modifié à
  • A
  • A
L'étude a été menée sur 440 patients. 1:23
L'étude a été menée sur 440 patients. © AFP
Partagez sur :
Selon une étude menée par l'Institut espagnol de la santé, être vacciné contre le Covid-19 avec deux vaccins différents n'est pas dangereux. Au contraire, le taux d'anticorps à la fin de l'étude est très important et l'efficacité pourrait même être supérieure. Une étude complémentaire va être menée en France.

Alors que la campagne vaccinale contre le Covid-19 s’accélère, certains s'interrogent sur la pertinence d'avoir une deuxième dose de vaccin contre le Covid-19 différente de la première. Certains personnels soignants de moins de 55 ans ont reçu notamment une dose de vaccin à ARN messager après une première injection d'AstraZeneca.

Une étude menée par l'Institut espagnol de la santé apporte des résultats plutôt rassurants. 440 patients ont été suivis après avoir reçu un vaccin Pfizer, puis une dose d'AstraZeneca. Ils ont eu quelques effets secondaires, comme des maux de tête ou des frissons, mais rien de grave.

"On n'est pas en train de jouer aux apprentis sorciers" 

"Beaucoup de gens étaient inquiets pour cette piste et avaient l'impression qu'on faisait des choses un peu inhabituelles. On n'est pas en train de jouer aux apprentis sorciers. C'était une stratégie avec un vrai rationnel scientifique. L'étude espagnole vient confirmer que la tolérance est bonne et que l'efficacité est plus intéressante puisque le taux d'anticorps à la fin de l'étude est très important", explique le professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef du service d'immunologie à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil, au micro d’Europe 1.

En combinant des vaccins différents, l'efficacité pourrait même être supérieure, mais il est encore trop tôt pour le conclure. En France, des études permettront bientôt d'avoir des résultats complémentaires sur cette combinaison, AstraZeneca puis Pfizer, mais aussi sur la succession de deux vaccins à ARN messagers différents.

Europe 1
Par Anne Le Gall édité par Léa Leostic