Doit-on se faire vacciner si on a déjà contracté le Covid-19 ?

  • A
  • A
3:05
© ULISES RUIZ / AFP
Partagez sur :
Interrogé mercredi sur l'intérêt d'une vaccination pour les personnes ayant contracté le Covid-19, le docteur Jimmy Mohamed, consultant santé d'Europe 1, a fait le point sur les recommandations en vigueur. Comme il l'explique, on recommande aux anciens malades de recevoir une dose de vaccin trois à six mois après la contamination.
DÉCRYPTAGE

Contracter le Covid-19 génère des anticorps qui permettent de se prémunir temporairement d'une nouvelle infection. Cela doit-il pour autant pousser les malades à ne pas se faire vacciner ? Pas selon le docteur Jimmy Mohamed, consultant santé d'Europe 1. Interrogé par une auditrice mercredi, il a expliqué que si attraper la maladie protégeait effectivement pendant environ six mois, il était recommandé de recevoir une dose de vaccin. Il a toutefois expliqué que ces consignes peuvent être amenées à évoluer et qu'un rappel pourrait être nécessaire. Il encourage aussi à se faire vacciner entièrement si on est pas sur de sa sérologie.

La question d'Alexia

Doit-on se faire vacciner en ayant déjà eu le Covid-19 et quand on a un taux d'anticorps qui augmente même six mois après l’infection ?

La réponse de Jimmy Mohamed

On considère que si jamais vous avez eu le coronavirus, que vous avez donc eu une PCR positive ou une sérologie positive, il faut attendre un minimum de trois mois avant de vous faire vacciner. Dans l'idéal, il faut même attendre six mois, si possible. Car on pense que l'immunité conférée par la maladie va durer au moins six mois et que dans l'intervalle, on va pouvoir vacciner des personnes qui n'ont pas eu la maladie et qui vont peut-être l'attraper. Et ce, même s'il y a des variations entre les personnes. Certaines vont produire des anticorps pendant très longtemps, d'autres pendant une durée moins importante. 

Dans ces cas-là, une seule dose suffit-elle ?

Dans l'état actuel des connaissances, c'est une dose. Il est possible qu'à l'automne ou à l'hiver prochain, cela puisse changer. On considère qu'une dose est suffisante pour l'instant et que les anticorps vont progressivement diminuer, ce qui va obliger à faire une forme de rappel plus tard. 

Pour ceux qui ne savent pas s'ils ont eu le Covid ou non, faut-il faire une sérologie avant le vaccin ?

On ne va pas faire de sérologie pour chaque patient qui doit se faire vacciner. Cela n'est pas viable et ça n'a pas de sens. Dans mon cas, lorsqu'un patient vient se faire vacciner et qu'il pense l'avoir eu, je lui demande s'il a eu une sérologie ou une PCR positive. Si ce n'est pas le cas, je considère qu'il ne l'a jamais eu et je le vaccine normalement. Il n'y a pas de risque à se faire vacciner malgré une infection plus ancienne.

Est-ce normal d'avoir des anticorps qui continuent de monter après six mois ? Pendant combien de temps cela peut continuer ?

Faire des sérologies régulièrement n'a pas de sens, surtout que les variants redistribuent les cartes. On peut être protégé contre le premier coronavirus, attraper le variant brésilien et tomber malade. Nous ne sommes pas tous égaux face à la maladie. Une de mes patientes de 70 ans avait eu une forme légère avec une simple perte d'odorat. Pourtant, elle avait des anticorps à des niveaux très élevés. À l'inverse, des patients qui ont fait des formes un peu plus sévères ont rapidement perdu leurs anticorps.

Ce que l'on sait, c'est que les enfants ont deux fois plus d'anticorps que les adolescents qui en ont eux-mêmes deux fois plus que les adultes. Toutefois, il y a une grande variabilité individuelle qui pousse à mettre en place de grandes règles. Il faudra peut-être les adapter au cas par cas par la suite. 

Europe 1
Par Jimmy Mohamed