Coronavirus : la commande d'un milliard de masques, un casse-tête logistique

, modifié à
  • A
  • A
Chaque semaine, la France "consomme" 40 millions de masques. 1:26
Chaque semaine, la France "consomme" 40 millions de masques. © AFP
Partagez sur :
Lors d'une conférence de presse samedi, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a évoqué une commande d'un milliard de masques, acheminés grâce à la mise en place d'un pont aérien avec la Chine. Du propre aveu du ministre, cette opération logistique d'une grande envergure n'est pas sans laisser planer quelques incertitudes.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, souhaite répondre au manque criant d'équipements pour les professionnels de la santé luttant contre le coronavirus. Samedi, lors d'une conférence de presse aux côtés d'Edouard Philippe, il a annoncé qu'une commande d'un milliard de masques avait été passée à des entreprises chinoises. Mais comment cela va-t-il se passer concrètement ? 

Tous les stocks ne devraient pas arriver d'un coup, la commande est répartie dans le temps. Chaque semaine pendant plusieurs mois, des lots d'une dizaine de millions de masques devraient arriver grâce à un pont aérien entre la Chine et la France.

40 millions de masques consommés chaque semaine

L'opération logistique est telle que le que le ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est montré prudent quant à son bon déroulement : "Je [n'aurai] la certitude que les importations sont effectivement sur notre territoire national qu'à la minute où l'avion qui doit amener les masques [aura atterri] sur le tarmac des aéroports français concernés", a-t-il déclaré.

En attendant, la France continue de puiser dans ses stocks. Olivier Véran le concède, les réserves ne sont pas infinies. Le gouvernement a par ailleurs annoncé que certaines entreprises avaient augmenté leur production de masques. Actuellement la France peut en fabriquer 8 millions par semaine, bien loin des 40 millions consommés.

Europe 1
Par Joanna Chabas édité par Antoine Cuny-Le Callet