Covid-19 : ce que l'on sait du nouveau test en 15 minutes, attendu pour fin septembre

  • A
  • A
Les tests PCR pourraient bientôt donner des résultats en à peine 15 minutes. 1:14
Les tests PCR pourraient bientôt donner des résultats en à peine 15 minutes. © Fred TANNEAU / AFP
Partagez sur :
Un nouveau système de tests de dépistage du coronavirus sera bientôt disponible, a annoncé le groupe pharmaceutique Roche. Il aura un net avantage : les résultats seront connus en seulement 15 minutes. Sur Europe 1, Samira Fafi-Kremer, directrice de l'institut de virologie de Strasbourg, détaille son fonctionnement.

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé mardi le lancement fin septembre d'un test de dépistage du coronavirus, qui donnera les résultats en 15 minutes. Concrètement, il faudra toujours passer par la case "écouvillon dans le nez", mais le résultat sera presque instantané, quand il peut prendre plusieurs jours en France. Le procédé sera semblable à un test de grossesse, explique sur Europe 1 la directrice de l'institut de virologie de Strasbourg, la professeur Samira Fafi-Kremer.

"C'est une sorte de bandelette qui est tapissée avec des anticorps du SARS-CoV-2. On va venir déposer le prélèvement qui est censé contenir des protéines du virus", explique-t-elle. "Ces protéines vont ensuite réagir avec l'anticorps sur la bandelette, il va y avoir une apparition de coloration au bout de quinze minutes sans nécessité d'appareil quelconque", détaille Samira Fafi-Kremer. 

Plus de 40 millions de tests pourront être réalisés chaque mois

Ce test qu'on appelle "antigénique" ne résoudra pas le problème des files d'attente devant les laboratoires, car le prélèvement dans le nez est un geste technique, qui ne peut être réalisé que par du personnel qualifié. Mais il aura l'avantage de permettre un isolement plus rapide des malades.  

"Lors du lancement, 40 millions de tests rapides SARS-CoV-2 seront disponibles chaque mois. Cette capacité sera plus que doublée à la fin de cette année pour répondre à la demande de tests des systèmes de santé dans le monde entier", a indiqué Roche dans un communiqué.

D'abord disponibles dans l'Union européenne

Ce test d'antigènes du SARS-CoV-2, virus à l'origine de la pandémie de Covid-19 qui a fait plus de 851.000 morts dans le monde depuis fin décembre, sera d'abord disponible dans les pays reconnaissant "le marquage CE", un label obligatoire pour les produits qui vont être commercialisés dans l'Union européenne. Le test sera-t-il disponible en France ? Il doit encore être vérifié par la Haute autorité de Santé avant une utilisation dans l'hexagone. Roche souhaite également déposer "une demande d'autorisation d'urgence" auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA).

Europe 1
Par Anne Le Gall, édité par Ariel Guez avec AFP