Origine, traitement, prévention : quatre questions pas si bêtes sur les vergetures

, modifié à
  • A
  • A
Les vergetures touchent plus facilement les femmes enceintes. (Image d’illustration) 7:15
Les vergetures touchent plus facilement les femmes enceintes. (Image d’illustration) © Pixabay
Partagez sur :
Invitée mardi de Sans Rendez-vous, l’émission de Mélanie Gomez sur Europe 1, la dermatologue Laurence Netter évoque les vergetures, ces lésions de la peau qui, si elles sont parfaitement inoffensives, peuvent gâcher la vie des femmes, mais aussi des hommes, pour des raisons esthétiques.

Elles sont complètement bénignes, mais peuvent provoquer une gêne esthétique importante, et avoir de véritables répercussions psychologiques. Les vergetures forment des stries rouges ou blanchâtres à la surface de la peau, qui peuvent apparaître très tôt dans la vie. Invitée mardi de Sans Rendez-vous, l’émission de Mélanie Gomez sur Europe 1, la dermatologue Laurence Netter revient sur ces marques inesthétiques, leur origine, et surtout - à défaut de pouvoir les faire complètement disparaître -  la manière de les combattre.

Qu’est qu’une vergeture ?

Le terme vergeture est une variante du mot "verge", qui désignait autrefois une baguette de bois. La vergeture est une lésion de la peau qui ressemble à un coup de bâton. De forme linéaire, orientées dans le sens de tension de la peau, elles peuvent apparaître un peu partout sur le corps, avec une prédominance pour certaines régions selon l’âge et le sexe. "Quand elles apparaissent, elles sont d’abord inflammatoires, rouges et violacées. Avec le temps, elles vont devenir lisses, atrophiques et blanches, avec un aspect fripé", précise Laurence Netter.

Qu’est ce qui provoque des vergetures ?

Les vergetures sont dues à un étirement de la peau, avec certains facteurs favorisants. On développe généralement des vergetures avec un amaigrissement brutal, conjugué à des changements hormonaux qui viennent fragiliser la peau. Ce sont ces deux éléments qui font craquer le derme. "L’adolescence est la grande période de la vie ou l’on risque de les développer. Les glandes surrénales s’activent. Elles fabriquent des glucocorticoïdes qui fragilisent la peau, c’est le fameux cortisol, l’hormone de la puberté", détaille Laurence Netter. 

"Il y a indiscutablement des facteurs familiaux, la génétique joue dans l’apparition des vergetures. Il y a des facteurs ethniques : certaines origines font que la peau est plus fragile ", poursuit notre spécialiste. Enfin, certaines pathologies génétiques, qui sont des maladies de la constitution du collagène, comme le syndrome de Marfane ou le syndrome d'Ehlers-Danlos, peuvent provoquer des vergetures. Mais ces maladies restent rarissimes.

Les femmes sont-elles plus touchées que les hommes ?

Une personne sur deux est sujette aux vergetures. Les hommes peuvent en avoir, mais elles concernent surtout les femmes, la grossesse étant un important facteur de vergetures. Chez les femmes, les zones les plus touchées sont le dessous des seins et les hanches, des zones qui prennent du volume pendant la puberté, mais aussi le bas du ventre chez les femmes enceintes.

Chez les hommes, ce sont généralement les zones très musculaires qui sont touchées : la racine des membres, l’intérieur des cuisses, le bas du dos et les épaules. Les hommes sportifs, notamment ceux qui font du bodybuilding, sont plus exposés que les autres. La prise de certains anabolisants peut également fragiliser la peau et donc faciliter l’apparition des vergetures.

Peut-on faire disparaître les vergetures ?

Il n’existe aucun traitement pour éliminer définitivement les vergetures, avertit Laurence Netter. Il est toutefois possible d’en prévenir l’apparition et, si jamais elles s’installent, plusieurs techniques permettent de les atténuer.

En prévention. "Avoir une bonne hygiène alimentaire, ne pas faire le yo-yo avec son poids. Ne pas fumer, ne pas s’exposer trop au soleil, ce qui peut fragiliser la peau", énumère notre dermatologue. Les femmes enceintes peuvent aussi veiller à hydrater correctement leur épiderme, par exemple avec des massages à l’huile d’amande. "Il n’y a pas d’étude qui a pu prouver l’efficacité d’une crème en prévention, mais l’on peut imaginer qu’une peau bien huilée s’étirera mieux."

Les rétinoïdes. Dans les produits médicamenteux qui ont une réelle efficacité, la vitamine A acide, que l’on appelle rétinoïde, généralement utilisée contre l’acné, booste le renouvellement cellulaire. "À forte dose, il y a indiscutablement une amélioration des vergetures qui sont déjà installées et matures", indique notre spécialiste. Attention toutefois, ce médicament s’obtient uniquement sur prescription. Surtout, il est contre-indiqué pendant la grossesse et l’allaitement.

La radiofréquence. "C’est de l’énergie qui fait chauffer la peau, plus ou moins profondément. En chauffant la peau, on chauffe les cellules et on les oblige à se mettre en mode cicatrisation, de manière à ce qu’elles fabriquent de nouvelles fibres", explique Laurence Netter. Plusieurs séances sont nécessaires pour obtenir des résultats, environ quatre à cinq, à raison d’une séance par mois.

Le laser. Les lasers dit "ablatifs" ou "microablatifs" améliorent directement la surface de la peau. Comme la radiofréquence, ils chauffent également la peau et stimulent le renouvellement cellulaire. "Les lasers ne sont pas sans douleur, la radiofréquence est beaucoup plus confortable", précise Laurence Netter. Il est à noter que les meilleurs résultats sur les vergetures s’obtiennent généralement en combinant plusieurs de ces techniques.

Europe 1
Par Romain David