Comment dépister et traiter les troubles de la vue chez les enfants ?

  • A
  • A
Enfant avec des lunettes (1280x640) Pixabay 3:12
© Pixabay
Partagez sur :
Les problèmes de vue peuvent se déclarer à tout âge. Il est donc important de faire suivre ses enfants par un ophtalmologiste dès le plus jeune âge, rappelle la docteure Stéphanie Zwillinger au micro d'Europe 1. 

Il n'y a pas d'âge pour avoir des problèmes de vue. Spécialiste de l’ophtalmologie pédiatrique, Stéphanie Zwillinger insiste au micro d'Europe 1 : il faut s'en soucier dès la naissance des enfants. 

Des problèmes de vue sont en effet détectables dès les premiers jours de la vie d'un nourrisson. Certains signes peuvent alerter les parents : "un problème de paupière, un œil plus petit que l'autre, ou si, dès la naissance, le bébé ouvre très grand les yeux… Tous ces indices méritent l'attention des parents." Bien sûr, ces situations ne sont pas forcement synonymes d'une pathologie. 

Premier rendez-vous possible dès 3 ans

Il est d'ailleurs courant que les yeux des nouveau-nés donnent une impression de strabisme. "Ce n'est pas inquiétant les cinq premiers mois", précise l'ophtalmologiste. "Si l'impression persiste après six mois, alors il est bon de consulter un médecin." Consultation recommandée aussi pour les bébés ayant dans leur famille de grosses myopies, des hypermétropies (au delà de -4,5 ou +4), ou des tumeurs, des cataractes, et des glaucomes congénitaux.

Dans ces cas-là, il est bon de prendre un premier rendez-vous ophtalmo quand l’enfant a entre neuf mois et un an. "Il n'y a pas d'âge pour porter des lunettes. Certains opticiens en fabriquent sur mesure, adaptées au crâne des bébés de six ou sept mois." Sans problème particulier, on peut attendre ses 3 ans. 

"La myopie de l'étudiant"

Si l’hypermétropie et l’astigmatisme se déclare souvent assez tôt, la myopie, elle, se manifeste à tout âge. "On parle de 'myopie de l'étudiant' car elle surgit avec le travail scolaire. Il y a plusieurs pics, vers 8 ans, puis à l'adolescence, et au début des études supérieures." Par précaution, il est recommandé d'amener ses enfants chez un spécialiste tous les 2 ou 3 ans, à partir de 6 ans. 

Amblyopie : l'enfant et l'"œil fainéant"

En tant qu'ophtalmologiste pédiatrique, Stéphanie Zwillinger est spécialiste d'une pathologie enfantine assez méconnue : l'amblyopie. Cette déficience visuelle n'est due qu'à un problème de liaison entre œil et cerveau. "On l'appelle souvent 'œil fainéant'. Les images transmises par cet œil, plus mauvaises que celles transmises par l'autre, sont ignorées par le cerveau." Ce qui conduit à une perte progressive de la vision. 

Pour traiter l'amblyopie, le plus efficace est de cacher régulièrement l’œil le plus performant. "Le cerveau sera obligé de fonctionner avec l’œil fainéant. Grâce à la plasticité cérébrale, son acuité visuelle pourra alors remonter", explique Stéphanie Zwillinger. L'amblyopie est un problème de vue enfantin, mais qui se prolonge à l'âge adulte s'il est mal ou pas traité. "Traiter les enfants, c'est guérir les adultes."

Europe 1
Par Laetitia Drevet