Canicule : attention au coup de chaud !

  • A
  • A
Porter un chapeau et boire régulièrement est conseillé pour éviter l'hyperthermie. © FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Les fortes températures et l'ensoleillement peuvent provoquer des insolations. Qui pourraient pourtant facilement être évitées en suivant quelques règles simples.

La France étouffe, les températures grimpent, et avec elles le risque d'attraper un coup de chaleur. Si, la plupart du temps, cette hyperthermie soudaine est bénigne, elle peut se révéler particulièrement grave pour des personnes fragiles. Et il convient de prendre ses précautions pour l'éviter.

Maux de tête et fièvre. Le coup de chaud intervient lorsqu'un individu est exposé à des températures importantes sur une longue durée. "Cela se traduit par des maux de tête, de fortes poussées de fièvre, car le cerveau est soumis à une chaleur excessive", explique le docteur Margot Bayart, généraliste en Occitanie et membre du syndicat MG France. "La personne touchée va être dans un état de grande fatigue et, dans les cas les plus graves, présenter des troubles neurologiques, comme des pertes de conscience."

Les personnes âgées mais aussi les enfants en bas âge sont particulièrement vulnérables. Mais le docteur Margot Bayart attire aussi l'attention sur celles et ceux qui "prennent des médicaments diurétiques ou photosensibilisants", ce qui peut entraîner déshydratation et réactions indésirables au soleil.

Boire régulièrement. Pour éviter tout coup de chaleur, il faut bien sûr éviter de sortir et s'exposer aux heures les plus chaudes de la journée, entre midi et 18 heures. "Il est important de boire de l'eau", complète le docteur Margot Bayart. "Pas forcément beaucoup, mais très régulièrement." Porter un chapeau et se découvrir, pour faire descendre la température corporelle, est également recommandé.

Si le mal est déjà fait, pensez à vous rafraîchir. "Il faut s'hydrater bien sûr, mais aussi se mouiller, se mettre au frais ou dans des linges humides", détaille le docteur Margot Bayart. Observez également un repos absolu et allez consulter votre médecin.

Les + lus