Arthrose : quels sont les facteurs de risques et comment la soulager ?

  • A
  • A
Partagez sur :
Elle est l'une pathologie les plus fréquentes et a tendance à s'aggraver avec l'inactivité : quelque 10 millions de français souffrent d’arthrose, pour diverses raisons de l'âge à l'obésité. La meilleure solution est de bouger pour se soulager, assure vendredi le consultant santé d'Europe 1 Jimmy Mohamed.

Chaque jour, du lundi au vendredi dans la matinale d'Europe 1, notre consultant santé, le docteur Jimmy Mohamed, nous conseille sur la meilleure façon de prendre soin de nous au quotidien. Ce vendredi, il nous explique comment soulager l'arthrose qui touche 10 millions de Français et qui est la pathologie articulaire la plus fréquente au monde. La clef : bouger !

Âge, hérédité, surpoids

"L'arthrose n'est pas qu'une pathologie de la personne âgée. Elle va toucher toutes les tranches d'âge et peut commencer vers 40 ans. Il y a plusieurs facteurs de risques d'avoir de l'arthrose. Le premier, évidemment, est l'âge. Il y a un peu d'hérédité pour certaines localisations, notamment au niveau de vos mains. Si jamais vos parents faisaient de l'arthrose, vous avez un peu plus de risque d'en faire vous aussi.

Mais il y en a d'autres, comme le surpoids et l'obésité qui sont des facteurs de risque majeurs de l'arthrose. C'est une histoire mécanique : plus vous avez du poids qui va être important sur des genoux, plus les contraintes vont être importantes. Et quand vous êtes en surpoids, vous allez synthétiser des molécules inflammatoires qui vont contribuer à aggraver la destruction de votre cartilage.

Durant les deux confinements et le couvre-feu, les Français ont aussi eu plus de douleurs articulaires et les rhumatologues rapportent que les patients ont beaucoup plus souffert depuis le début du Covid. En effet, l'inactivité est l'ennemi de nos articulations.

Le sport permet de produire des molécules anti-inflammatoires

L'activité physique devrait donc être la première chose qu'on vous propose en cas d'arthrose, avant même de prendre un paracétamol. Quand vous avez un lumbago, le dos bloqué, on vous dit qu'il faut bouger. C'est exactement pareil avec l'arthrose ou toute autre pathologie rhumatismale. Bouger va permettre de lutter contre la raideur de vos articulations, car l'activité physique va avoir plusieurs bénéfices. Le sport permet de produire des molécules anti-inflammatoires qui vont réduire l'évolution de la maladie et même la douleur. Et puis, par la même occasion, vous allez perdre un peu de poids. Si vous perdez simplement 5% de votre poids, vous allez voir votre arthrose diminuer et avoir moins de douleurs.

En ce qui concerne le sport, faites celui qui vous fait plaisir : course à pied, vélo, yoga, stretching... Il y a évidemment des médicaments, mais il faut bien comprendre que ce doit être une solution temporaire. En revanche, les kinésithérapeutes peuvent vous aider : ils vont vous permettre de prendre soin de vos articulations et de vous accompagner dans cette reprise de l'activité physique."

Europe 1
Par Jimmy Mohamed