Prélèvement à la source : la décision annoncée d'ici la fin de journée

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron doit décider aujourd'hui s'il poursuit ou non la réforme du prélèvement à la source.
Emmanuel Macron doit décider aujourd'hui s'il poursuit ou non la réforme du prélèvement à la source. © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :
Depuis plusieurs jours, le gouvernement hésite à repousser cette réforme, dont la mise en oeuvre est prévue pour janvier prochain. 

La décision sur la mise en place du prélèvement de l'impôt à la source le 1er janvier 2019 sera annoncée "d'ici la fin de la journée", a indiqué mardi l'Elysée. Emmanuel Macron a "demandé des clarifications et identifié des améliorations possibles" au cours d'une réunion qui s'est tenue dans la matinée à l'Elysée avec le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, selon la présidence.

Cette réunion a duré une heure et demie et la discussion a été "intense", a-t-on précisé de même source. Edouard Philippe devrait être interrogé sur le sujet au cours du journal de 20h de TF1. 

Reportée ? Enterrée ? L'enjeu est d'annoncer si cette réforme historique pour la collecte des impôts entrera bien en vigueur le 1er janvier ou si elle sera de nouveau reportée, voire enterrée. Elle consiste à prélever les impôts directement sur les salaires et les pensions, et concerne près de 38 millions de foyers fiscaux. Lancée par François Hollande, elle a déjà été retardée d'un an après l'élection d'Emmanuel Macron.

Ce dernier a laissé transparaître son hésitation sur le prélèvement à la source en déclarant jeudi à Helsinki avoir "besoin d'une série de réponses très précises et d'être sûr de ce que nos concitoyens vivront le jour où on le mettra en place si on le met en place". Cette réforme est notamment combattue par le Medef, Les Républicains et La France Insoumise.