Municipales : la victoire du RN à Perpignan, un "symbole fort" pour Nicolas Bay

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Invité de l'édition spéciale d'Europe 1 au soir du second tour des municipales, l'eurodéputé du Rassemblement national Nicolas Bay a réagi à la victoire de Louis Aliot à Perpignan. 
INTERVIEW

C'était le principal objectif du Rassemblement national pendant ces municipales, et il est rempli. Nicolas Bay ne cache pas sa joie quelques minutes après l'annonce de la victoire de Louis Aliot à Perpignan avec plus de 53% des voix selon plusieurs instituts de sondage. Invité de l'édition spéciale d'Europe 1 au soir du second tour des municipales, l'eurodéputé du Rassemblement national estime qu'il s'agit d'une "très belle victoire largement méritée" et d'un "symbole fort". 

Une victoire qui "couronne" un "travail de fond"

Après quatre tentatives, il devient donc le maire de cette ville de plus de 100.000 habitants. Une belle prise pour le parti qui "couronne le travail de fond de Louis Aliot, la crédibilité de son projet, de son équipe, mais aussi sa capacité à attirer des électeurs qui venaient parfois d'autres horizons politiques".

Une "vraie progression du RN" malgré une forte abstention

Au-delà du symbole, Nicolas Bay tient également à souligner les autres victoires du RN lors de ce scrutin, comme celle de Bruay-la-Buissière, commune de 22.000 habitants de l'ex-bassin minier du Pas-de-Calais. Évoquant une "vraie progression du RN", l'eurodéputé pointe toutefois la "très faible participation" des Français qui a sans doute pénalisé le parti, comme les autres partis, sans toutefois "empêcher les victoires là où elles étaient possibles". Selon les instituts de sondage, l’abstention au second tour devrait se situer à un niveau historique, entre 59% et 60%, soit environ 12 points de plus que pour le second tour de 2014.

Europe 1
Par Ugo Pascolo