Popularité : baisse pour Emmanuel Macron, qui ne bénéficie pas de l'effet Coupe du monde

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron est en baisse dans les sondages.
Emmanuel Macron est en baisse dans les sondages. © PHILIPPE WOJAZER / AFP
Partagez sur :
Quelque 59% des personnes interrogées affichent leur opposition au chef de l'Etat (+6 points) et 39% ont une bonne opinion de lui (-2 points).

Emmanuel Macron ne marche pas dans les pas de Jacques Chirac. Si la victoire des Bleus au Mondial a eu un impact légèrement positif sur le moral et la consommation en France, Emmanuel Macron n'en a pas profité et sa popularité a décroché au plus bas, selon un sondage BVA paru vendredi, qui ne prend pas en compte les conséquences de l'affaire Benalla. Le président de la République atteint son plus bas niveau de popularité dans le baromètre BVA réalisé fin juillet pour Orange, RTL et La Tribune.

59% des personnes interrogées affichent leur opposition à Macron. Plus de la moitié des personnes interrogées (51%) estiment que cette nouvelle étoile sur le maillot des Bleus "aura un impact positif sur (leur) moral" et sur "le niveau de consommation en France" (54%). Mais les Français sont désormais 59% à afficher leur opposition à Emmanuel Macron (+6 points) et 39% à avoir une bonne opinion de lui (-2 points), malgré cette victoire des footballeurs français en Coupe du monde.

Le Premier ministre également en baisse. En ce qui concerne le Premier ministre Edouard Philippe, 54% des Français en ont une mauvaise opinion (+4 points) et 43% une bonne opinion (+1 point). Ils se montrent aussi peu convaincus de "l'impact positif (de la Coupe du monde) sur la situation du pays" (45%). Une grosse majorité de Français (75%) souhaite "une inflexion de la politique gouvernementale dans un sens plus social", mais seuls 30% estiment que ce sera le cas dans les prochains mois.

L'enquête a été réalisée les 18 et 19 juillet 2018 sur un échantillon de 1.003 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.