Manifestation de soutien à Mickaël Harpon : "C'est de l'apologie de crime terroriste" pour le syndicat Synergie Officiers Police

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité du journal de la mi-journée sur Europe 1, le secrétaire général du syndicat Synergie Officier Police demande des poursuites contre Hadama Traoré, l'organisateur du rassemblement de soutien à l'auteur de la tuerie de préfecture de police de Paris. 
INTERVIEW

Le syndicat Synergie Officiers Police réclame sur Europe 1 des poursuites judiciaires contre Hadama Traoré. Cette activiste politique d'Aulnay-sous-Bois est à l'origine de la manifestation prévu jeudi à la mi-journée devant la mairie de Gonesse, en soutien à l'auteur de la tuerie de la préfecture de police de Paris, Mickaël Harpon.

Une "infamie" que Christophe Castaner a annoncé vouloir interdire, mais Patrice Ribeiro, demande plus. "A chaque fois qu’il y a un attentat terroriste, des islamistes et leurs amis essayent de se victimiser", estime le secrétaire général du syndicat Synergie Officiers Police. "Cela fait partie d’une stratégie, mais en tout état de cause c’était de l’apologie de crime terroriste. Il doit être poursuivi et sanctionné." Cela devrait-être le cas puisque le Ministre de l’intérieur a d'ores et déjà annoncé vouloir également alerter la justice à la suite de propos tenus par l'organisateur de l’événement. Hadama Traoré avait notamment estimé que l'auteur de la tuerie n'était pas un extrémiste religieux.

"L'islam radical particulièrement implanté" dans le Val d'Oise

Cet événement "ne peut pas avoir lieu" pour Patrice Ribeiro. D'autant que selon lui, dans le Val d'Oise, département où résidait Mickaël Harpon, "l'islam radical est particulièrement implanté".

Autoriser ce rassemblement de soutien serait donc "un mauvais message envoyé par la République, notamment au lendemain du discours du Président de la République qui prétend combattre l'hydre islamiste" conclut-il. 

 

Europe 1
Par Cédric Chasseur