Jean-Pierre Chevènement : "Il est difficile de contester l'existence d'un péril islamiste"

, modifié à
  • A
  • A
Jean-Pierre Chevènement Europe 1 1:09
Jean-Pierre Chevènement était l'invité d'Europe 1 lundi soir. © Europe 1
Partagez sur :
Jean-Pierre Chevènement, l’ancien candidat à la présidentielle était l’invité d’Europe 1 lundi soir. Selon celui qui a également occupé le poste de ministre de l'Intérieur, "il est difficile de contester" la présence d'un péril islamiste en France aujourd'hui.
INTERVIEW

Pour Jean-Pierre Chevènement, il n’y a pas de doute. Interrogé sur l’existence d’un péril islamiste en France, l’ancien ministre socialiste a jugé "qu’il est difficile de le contester". "C’est évident, à travers les attentats que nous avons déjà subis et à travers les modes de vie que certains veulent nous imposer", a poursuivi l’ancien candidat à la présidentielle en 2002, interrogé lundi soir sur Europe 1.

 

"La laïcité a toujours été un combat"

Jean-Pierre Chevènement, qui a également été président de la Fondation de l’islam de France entre 2016 et 2018, a évoqué sa conception de la laïcité. "La laïcité a toujours été un combat très difficile, c’était un combat contre l’idée que le politique et le religieux se confondaient. C’était le combat contre le droit divin de l’Ancien régime, qui se prolongeait tout au long du 19e siècle dans un courant de pensée éminemment réactionnaire. Se battre pour la laïcité c’était se battre pour la liberté de pensée, contre l’ignorance", a-t-il détaillé.

Et selon Jean-Pierre Chevènement, ce qui était "le combat des Lumières" est "toujours d’actualité". "Les partisans du droit divin ne sont plus les mêmes, ce sont les islamistes."