Jadot : pas d'"animosité" des "gilets jaunes" pour les écologistes

  • A
  • A
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

L'eurodéputé a estimé que l'animosité des "gilets jaunes", même au sujet des taxes, était tournée vers le gouvernement et non vers les écologistes.

L'eurodéputé Yannick Jadot a estimé samedi qu'"il n'y a jamais eu d'animosité" des "gilets jaunes" à l'encontre des écologistes, lors de la marche pour le climat à Paris à laquelle se sont joints des "gilets jaunes".

"Explosion du climat et des inégalités sociales". Leur mouvement n'est "très clairement pas" anti-écologiste, a affirmé le chef de file EELV pour les élections européennes. "Il n'y a jamais eu d'animosité des 'gilets jaunes' à l'égard des écologistes. L'animosité des 'gilets jaunes', y compris sur la question des taxes, c'est vis-à-vis du gouvernement comme des précédents sur la question de l'injustice fiscale", a-t-il affirmé. "J'avais appelé à ce que des 'gilets jaunes' nous rejoignent", a rappelé Yannick Jadot. "Parce que finalement les deux gros sujets aujourd'hui, l'explosion du climat comme l'explosion des inégalités sociales, sont les deux symptômes d'un même modèle de développement qui abîme l'environnement comme il abîme les femmes et les hommes", a-t-il poursuivi.

"Pas de moratoire sur l'emballement climatique". "Le gouvernement peut faire des moratoires ou des annulations de mesures sur le carbone, le diesel, mais il n'y a pas de moratoire malheureusement sur l'emballement climatique, la pollution de l'air", a-t-il encore estimé. "Notre message aujourd'hui, ce qu'il a toujours été mais évidemment on insiste un peu plus, c'est qu'il n'y a pas d'écologie sans justice sociale", a souligné Yannick Jadot. Des milliers de personnes ont défilé samedi en France pour le climat, dont certaines avec des "gilets jaunes".