Incarcération de Patrick Balkany : "C'est un ami d'enfance, ça m'a fait de la peine pour lui", affirme Nicolas Sarkozy

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Quelques heures après l'incarcération de Patrick Balkany à la prison de la Santé, à Paris, Nicolas Sarkozy a réagi, samedi, au micro d'Europe 1. Il a notamment affirmé son soutien aux époux Balkany, évoquant ses liens d'amitié avec Patrick Balkany. 

Nicolas Sarkozy, ancien président de la République, a réagi, samedi matin, à la condamnation, vendredi, de Patrick Balkany à quatre ans de prison et dix ans d'inéligibilité. Suite à cette décision du tribunal de Paris, Patrick Balkany a été immédiatement conduit à la prison de la Santé, à Paris. Nicolas Sarkozy, qui dédicaçait son livre, samedi matin, dans une librairie de Neuilly-sur-Seine, s'est exprimé à ce sujet. 

"Je pense à lui et ce n'est certainement pas quand les gens sont dans la difficulté qu'il faut les abandonner. C'est la règle dans la vie politique", a-t-il affirmé. "Je connais la règle aussi de la vie médiatique. Quand vous êtes dans la tourmente, il n'y a plus personne."

"Faire preuve de pudeur"

Nicolas Sarkozy a aussi rappelé ses liens avec Patrick Balkany : "C'est un ami d'enfance, ça m'a fait de la peine pour lui et pour elle. J'espère qu'ils vont tenir le coup et surmonter cette épreuve", a-t-il déclaré. "Peut-être que l'on peut les laisser tranquilles maintenant. Peut-être que l'on peut faire preuve aussi de pudeur."

Europe 1
Par Marion Gauthier, édité par T.F