Immigration : "On prend trop souvent notre nationalité parce qu'on aime le RSA", estime Wauquiez

  • A
  • A
Laurent Wauquiez crédit : ERIC FEFERBERG / AFP - 1280
Laurent Wauquiez souhaite l'expulsion de 300.000 clandestins en un quinquennat et une restriction partielle du droit du sol (image d'archives). © ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :
"On prend trop souvent notre nationalité parce qu'on aime le RSA, pas parce qu'on aime Victor Hugo", a jugé Laurent Wauquiez dans un entretien à "Nice-Matin".

Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez estime, dans un entretien à Nice-Matin, que l'on souhaite "trop souvent" obtenir la nationalité française "parce qu'on aime le RSA" et "pas parce qu'on aime Victor Hugo".

Parler français et aimer la France. Pour acquérir la nationalité, "il faut pouvoir s'exprimer dans notre langue sans la moindre difficulté. Mais ça ne suffit pas. Je ne veux pas non plus de gens qui parlent français et professent la haine de la France. J'ai trop retenu l'histoire de Leonarda. On prend trop souvent notre nationalité parce qu'on aime le RSA, pas parce qu'on aime Victor Hugo", a jugé Laurent Wauquiez.

Le patron de LR a présenté mercredi douze propositions pour "réduire l'immigration", dont l'expulsion de 300.000 clandestins en un quinquennat et une restriction partielle du droit du sol.

"Stopper l'immigration de masse". À la question : qu'est-ce qui vous distingue finalement du Front national ?, Laurent Wauquiez a répondu : "le vote FN est aujourd'hui une impasse, car Marine Le Pen ne sera jamais en position d'être aux responsabilités". "Moi, je ne recule jamais. J'ai trop connu la droite qui trahissait. Et mon sujet n'est pas de me dire en quoi mes idées peuvent être différentes de celles des autres. Ma seule question est d'apporter des réponses aux Français. Mes propositions sont justes fondées sur l'obsession de stopper l'immigration de masse", a-t-il conclu.