"Il n'y a pas que l'immigration et la fiscalité des entreprises" : Les Républicains en quête de nouvelles idées

  • A
  • A
Le maire LR d'Antibes, Jean Leonetti, préside la Fondation politique de LR qui doit renouveler les bases idéologiques du parti.
Le maire LR d'Antibes, Jean Leonetti, préside la Fondation politique de LR qui doit renouveler les bases idéologiques du parti. © JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :
Dotés d'un nouveau président et d'une nouvelle direction, Les Républicains veulent désormais (ré)investir certaines thématiques laissées de côté, comme l'alimentation, le logement ou l'égalité hommes-femmes.

Un nouveau président, une nouvelle direction... ne manquent plus que de nouvelles idées. Coincée entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, la droite le sait : elle doit désormais se renouveler sur le fond. 

Pour ce faire, le nouveau leader du parti, Christian Jacob, veut mettre en place une Fondation politique, présidée par Jean Leonetti. Ce dernier pose d'ailleurs le diagnostic : "On est pauvres en idées, pas pauvres en talent." La Fondation, sorte de laboratoire d'idées, fera appel à des experts, des personnes de la société civile, pour redonner un peu d'oxygène à LR. "Pour sortir de l'ornière, face à Emmanuel Macron et Marine Le Pen, il faut investir des champs qu'on n'a pas assez travaillés", martèle un proche de Christian Jacob.

"Pourquoi ne pas nationaliser les cantines scolaires ?"

Le secrétaire général du parti, Aurélien Pradié, résume : "il n'y a pas que l'immigration et la fiscalité des entreprises." LR va donc investir de nouveaux sujets. Avec notamment une première convention thématique sur l'alimentation... et des idées iconoclastes pour la droite. "Pourquoi ne pas nationaliser les cantines scolaires", suggère un élu. Le parti veut aussi travailler sur le logement, le handicap ou encore l'égalité hommes-femmes.

Des forums professionnels verront aussi le jour sur le tourisme, l'industrie ou la justice. Le parti se laisse un an pour refonder ses bases idéologiques.

Europe 1
Par Aurélie Herbemont