Frédéric Mitterrand : "Emmanuel Macron fait enfin ce que tout le monde dit qu'il fallait faire depuis 40 ans"

  • A
  • A
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, l'ancien ministre de la Culture explique pourquoi il "continue à approuver" l'actuel président de la République.

Lors de la présidentielle 2017, Frédéric Mitterrand n'avait pas tari d'éloges sur Emmanuel Macron. Dans une interview à Gala, il avait notamment déclaré : "La France va tomber amoureux de Macron comme je le suis". Après plus d'un an de pouvoir, Frédéric Mitterrand évoque à nouveau le président de la République chez Anne Roumanoff vendredi.

 

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"C'est très dangereux d'être aimé pour un homme politique". "J'étais comme beaucoup de Français qui l'aimaient", explique l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, "mais c'est très dangereux d'être aimé pour un homme politique". Selon l'ex-ministre de la Culture, l'amour peut très vite se transformer en détestation. Il faut donc incarner autre chose : "être respecté et estimé". Pour Frédéric Mitterrand, la jeunesse d'Emmanuel Macron, qui était un atout, est devenu un désavantage au fil du temps.

"Il a raté un certain nombre de choses". Interrogé sur les difficultés rencontrées par le président de la République ces dernières semaines, l'homme de lettres souligne : "je pense qu'il est très courageux, qu'il a des défauts et qu'il a raté un certain nombre de choses, notamment dans sa communication". Mais en creux, Frédéric Mitterrand estime que le cap politique d'Emmanuel Macron est le bon. "Il fait, enfin, ce que tout le monde dit qu'il fallait faire depuis 40 ans, alors je continue à l'approuver", explique-t-il.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau