Européennes : l'ancien député LR Thierry Mariani en bonne place sur la liste du Rassemblement national

  • A
  • A
Thierry Mariani loue la personnalité de la tête de liste du RN Jordan Bardella, "un type impressionnant".
Thierry Mariani loue la personnalité de la tête de liste du RN Jordan Bardella, "un type impressionnant". © Bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :
Avant l'ouverture de la campagne du Rassemblement national pour les européennes, dimanche, Marine Le Pen enregistre l'arrivée de Thierry Mariani, ex-ministre de Nicolas Sarkozy, en bonne position sur la liste du parti.

Des mois d'approche pour une officialisation prévue mercredi : sauf énorme surprise, l'ancien député Les Républicains Thierry Mariani devrait annoncer sa présence sur la liste du Rassemblement national pour les élections européennes, en compagnie de l'ex-parlementaire UMP Jean-Paul Garraud.

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Bardella, "un type impressionnant". Thierry Mariani devrait figurer en haut, sans doute en troisième ou en cinquième position, de la liste menée par le jeune Jordan Bardella, 23 ans. "Un type brillant, impressionnant", loue auprès d'Europe 1 l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, de 2010 à 2012, à propos du chef du file RN.

Jadis opposé à toute alliance avec le FN. Ce ralliement est sans ambiguïté mais pourtant, en 2010, Thierry Mariani avait créé "la droite populaire", un courant de l'UMP qui affirmait être une barrage entre la droite et le Front national. Les temps ont changé : l'ancien député des Français de l'étranger quitte Les Républicains après avoir appelé à de nombreuses reprises à une alliance entre le parti de Laurent Wauquiez et celui de Marine Le Pen. "On ne m'a pas demandé de prendre ma carte au RN" assure-t-il à Europe 1.

Prise de guerre pour Le Pen. Pour la dirigeante du Rassemblement national, il s'agit de jouer la carte de l'ouverture, avec une grosse "prise de guerre" à quelques jours du lancement officiel de sa campagne, dimanche, salle de la Mutualité à Paris. Les douze premiers noms de la liste de son parti devraient y être dévoilés.