Christian Estrosi (LR) "bien évidemment" candidat à sa succession à Nice

, modifié à
  • A
  • A
Le maire de Nice compte briguer un 3e mandat à la tête de la ville. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

Le maire de Nice Christian Estrosi a affirmé jeudi qu'il serait bien candidat à sa réélection lors des prochaines municipales de 2020. 

Le maire (Les Républicains) de Nice Christian Estrosi sera "bien évidemment" candidat à sa succession lors des municipales prévues en 2020, a-t-il indiqué lors du Talk Figaro publié jeudi. "Bien évidemment, c'est ma priorité", a répondu Christian Estrosi à la question de savoir s'il serait candidat à sa succession.

"Une dizaine de candidats contre moi". Interrogé sur une possible candidature d'Éric Ciotti, le député LR des Alpes-Maritimes devenu son rival, Christian Estrosi a répondu : "Ça n'a pas d'importance. Je ne suis pas dans ce débat." "Mes électeurs auront à choisir. Est-ce qu'ils sont satisfaits du maire sortant ? J'ai toujours eu une dizaine de candidats contre moi. Un de plus, un de moins...", a ajouté Christian Estrosi, redevenu maire de Nice après avoir quitté la présidence de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Estrosi s'éloigne de Wauquiez. "Je ne cours pas après une investiture, aujourd'hui j'ai vocation à rassembler, je n'ai pas vocation à diviser. Mais vous parlez sans doute de quelqu'un (Éric Ciotti, ndlr) qui a une vocation à diviser", a poursuivi l'ancien ministre. Très critique envers la ligne de son parti, LR, depuis l'élection à la présidence de Laurent Wauquiez, le maire de Nice a initié en octobre "La France audacieuse", rassemblement de maires de droite et du centre qui doit tenir un congrès en mars.