Castex veut créer des "juges de proximité" pour réprimer "les incivilités du quotidien"

, modifié à
  • A
  • A
Castex 2000*1000
Jean Castex lors de son discours de politique générale. © AFP
Partagez sur :
Lors de son discours de politique générale devant les députés mercredi, le Premier ministre Jean Castex a annoncé vouloir créer des "juges de proximité", à partir de 2021, pour réprimer "les incivilités du quotidien".

Jean Castex a annoncé mercredi vouloir créer à partir de 2021 "dans les territoires des juges de proximité" dont la mission sera de réprimer "les incivilités du quotidien", lors de sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée.

Des juges pour réprimer les incivilités du quotidien

"Dans beaucoup de territoires, la petite délinquance, les petites incivilités, le tag, l'insulte, le petit trafic, les troubles à la tranquillité publique se sont développés au point de gâcher la vie quotidienne des gens. Ils se sont développés car, faute de réponse judiciaire, une forme d'impunité s'est installée", a justifié le Premier ministre. Une situation que le Premier ministre attribue à un "manque de reconnaissance et de moyens accordés par l'Etat à l'autorité judiciaire". Le néo-locataire de Matignon indique donc devant les députés avoir "demandé au garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, de flécher des budgets pour créer dans les territoires des juges de proximité spécialement affectés à la répression de ces incivilités au quotidien".

Quelques jours après la mort d'une gendarme dans le Lot-et-Garonne, le décès d'un chauffeur de bus à Bayonne à la suite d'une agression, ou plus récemment un pompier blessé par balles en Essonne à la suite d'un guet-apens, le Premier ministre appelle par ailleurs à une "réponse ferme et sans complaisance" de l'État.