Au Sénégal, Macron veut mettre l’accent sur l’éducation

, modifié à
  • A
  • A
macron sall 1:22
© ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :
Le président de la République est arrivé à Dakar jeudi peu avant minuit. Il visitera un collège vendredi pour montrer l’importance qu’il porte à l’éducation. La chanteuse Rihanna sera à ses côtés.

Après la Tunisie, le Sénégal. Emmanuel Macron a atterri jeudi soir peu avant minuit à Dakar, pour une visite officielle de deux jours dans ce pays démocratique de l’Afrique de l’Ouest. Au menu : signature de contrats, défense du Climat, de la francophonie, mais surtout mobilisation pour l’éducation. Vendredi midi, le président visitera, avec son épouse, un collège de Dakar puis participera à la conférence de financement du partenariat mondial pour l’Education.

Neuf mois, neuf pays africain. C’est d’ailleurs l’obsession d’Emmanuel Macron concernant l’Afrique. En neuf mois à l’Elysée, le chef de l’Etat a déjà visité neuf pays africain, et à chaque fois, il tient à s’adresser à la jeunesse. Pour dire que la Françafrique, c’est terminé, qu’il est temps de voler de ses propres ailes. Et il le répétera en inaugurant ce collège de Dakar, avant de s’intéresser au financement de l’Education en Afrique…

"L’éducation, c’est la clé du développement". "L’éducation c’est une priorité, parce que si on n'est pas bien éduqué, ça ne pourra pas marcher", explique ce collégien interrogé par Europe 1. "L’éducation, c’est la clé du développement." L’adolescent espère qu’Emmanuel Macron réussira à convaincre un maximum de donateurs, de grands patrons.

Avec Rihanna. Et c’est aussi la mission de la superstar, Rihanna. La chanteuse va être aux côtés du président, elle, l’ambassadrice pour la scolarisation des jeunes filles. Emmanuel Macron l’avait reçue à l’Elysée, l’été dernier. S’afficher avec une telle icône, c’est toujours payant.

Europe 1
Par Maxence Lambrecq, à Dakar, édité par R.D