Un député veut bannir Twitter de l'Assemblée

  • A
  • A
Partagez sur :

Il est pourtant lui même un utilisateur assidu du réseau. Le député UMP Gérald Darmanin a décidé de cesser de tweeter en séance et de proposer une modification du règlement de l'Assemblée pour "ne plus permettre l'accès à Twitter des députés dans l'hémicycle", vu "les dommages" causés, selon un tweet diffusé mardi soir.

>> A lire aussi : Les députés n'arrêteront pas de tweeter

Ce jeune élu du Nord, usager du réseau social y compris avec des messages parfois féroces à l'adresse des députés PS, justifie dans un communiqué sa décision par "les dommages de Twitter pour le travail des députés".

"Il est de la responsabilité de chaque parlementaire d'avoir le souci de la qualité des travaux: publicité des débats ne doit pas rimer avec dispersion des députés en 140 caractères", estime encore ce membre de la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation.