Royal veut remettre la société "à l'endroit"

  • A
  • A
Partagez sur :

Ségolène Royal a promis samedi de rétablir un système de société selon elle dévoyé en mettant sur pied un encadrement militaire des délinquants, rétablissant de l'année de formation des enseignants et en réformant les liens entre pouvoirs bancaire et politique. La candidate à la primaire socialiste a déroulé son programme devant une autre candidate au même scrutin, Martine Aubry, assise parmi une centaine de personnes à l'université d'été du PS, à La Rochelle. Déterminée à faire entendre sa voix malgré son retard dans les sondages, Ségolène Royal a dénoncé une société "où 12 des 19 millions de contrats de travail signés sont des CDD de moins d'un mois", où "un salarié sur cinq gagne moins de 800 euros par mois" et où "le niveau moyen des retraites des femmes est de 780 euros par mois".

Martine Aubry a assisté aux ateliers de la plupart de ses concurrents - ceux de Ségolène Royal et d'Arnaud Montebourg et une partie de celui de François Hollande.