Pas d'arrêt à Ground Zero pour le président iranien

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Les autorités de New York ont refusé mercredi la demande du président iranien Mahmoud Ahmadinejad de visiter Ground Zero, le site des attentats du 11-Septembre, durant son séjour aux Etats-Unis la semaine prochaine. La décision a été prise "pour des raisons de sécurité".

Mahmoud Ahmadinejad ne pourra pas visiter Ground Zero. Les autorités de New York ont rejeté la demande du président iranien "pour des raisons de sécurité". Celui-ci avait souhaité se rendre à Ground Zero, le site de Manhattan où se dressait le World Trade Center à l'occasion de sa visite aux Etats-Unis.

Le président iranien doit quitter l'Iran, dimanche, pour participer à l'Assemblée générale des Nations unies qui s'ouvre la semaine prochaine à New York. Il a également proposé un débat au président américain George Bush à l'occasion de ce voyage.

Rudy Giuliani, candidat républicain à la présidence et maire de New York lors des attentats du 11-Septembre, a estimé qu'"en aucune circonstance la police de New York ou toute autre autorité américaine ne devait aider le président Ahmadinejad à visiter Ground Zero". "C'est un homme qui a menacé l'Amérique et Israël, qui abrite le fils de Ben Laden et d'autres leaders d'Al-Qaïda, qui fournit des armes aux insurgés irakiens et qui développe des armes nucléaires. L'aider à faire du tourisme à Ground Zero, un endroit sacré pour tous les Américains, est insultant."

La venue d'Ahmadinejad aux Etats-Unis intervient en pleine crise du nucléaire iranien et alors que les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) doivent se réunir pour envisager un troisième train de sanctions contre Téhéran.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr