NKM promet aucune hausse d'impôts à Paris

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, a promis mercredi qu'elle n'augmenterait pas les impôts si elle remportait cette élection en 2014. Invitée de "Questions d'Info" LCP/France Info/Le Monde/AFP, Mme Kosciusko-Morizet a fait valoir que "depuis 2001", date de l'élection de Bertrand Delanoë, il y avait eu "40% d'impôts en plus avec une augmentation de l'emprunt, qui sera une multiplication par quatre en 2014: on est passé de 1 milliard en 2001 à 4 milliards en 2014". Comme on lui demandait si elle arrêterait d'augmenter les impôts, elle a répondu: "Oui, ça, il le faut."

>> À LIRE : NKM, Hidalgo, qui est la plus parisienne

La candidate UMP a fait valoir que, "dans le détail", certains impôts avaient été "carrément sextuplés". La candidate UMP a pris en exemple "la taxe sur le balayage". "Avant, il y avait plusieurs catégories. La plus faible, c'était 1,22 euro le mètre linéaire, et puis la plus élevée, c'était 7 euros et quelques. Alors, la municipalité avait annoncé que pour homogénéiser, ça allait coûter pareil partout. Sauf que l'on a homogénéisé, devinez comment? Par le haut. Tout le monde a payé 7 euros et quelques" par an.