Merah : Hollande refuse de sur-réagir

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat PS à la présidentielle François Hollande s'est dit déterminé mardi à Wissant, dans le Pas-de-Calais, à "ne pas multiplier les propositions" en matière de sécurité après le drame de Toulouse et Montauban, voulant maintenir le cap de sa campagne.

Ce drame "a bien sûr suscité une émotion considérable dans le pays mais n'a pas changé les conditions de l'élection", a déclaré François Hollande à la presse lors d'un déplacement dans le Pas-de-Calais sur le thème de l'industrie et de la pêche, alors que le président Nicolas Sarkozy a annoncé mardi matin de nouvelles mesures pour lutter contre les "extrémistes".

Les 22 avril et 6 mai, "les Français vont se déterminer par rapport à leur avenir, à leur vie quotidienne. Toutes les questions, tous les thèmes posés depuis plusieurs mois resteront ceux de la campagne présidentielle", a assuré M. Hollande lors d'un point presse en plein air sous un soleil radieux, face à la mer. "Nous voyons bien que les priorités des Français sont toujours celles du chômage, du pouvoir d'achat, des inégalités, de la santé (...). L'insécurité n'est pas nécessairement de premier rang", a expliqué le candidat PS.