Le vote par procuration est très encouragé

  • A
  • A
Partagez sur :

Les candidats à la présidentielle, comme les pouvoirs publics, prennent des initiatives pour inciter les électeurs empêchés de se rendre dans l'isoloir à voter par procuration, alors que le premier tour tombe pendant les vacances scolaires de Pâques. A 17 jours du scrutin, la mobilisation contre l'abstention monte dans les états-majors des candidats, surtout ceux de François Hollande et Nicolas Sarkozy, soucieux d'éviter qu'un faible taux de participation balaie le scénario attendu d'un second tour entre les deux favoris des sondages. Le calendrier joue en effet a priori contre une forte mobilisation civique, alors même que la désaffection à l'égard des urnes a progressé depuis une bonne vingtaine d'années, le 1er tour de la présidentielle de 2007 faisant exception (plus de 80% de votants).