Le Roux : Arnault, "un signe de trahison"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Pour Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Bernard Arnault, le patron de LVMH qui souhaite obtenir la nationalité belge, a donné "un signe de trahison" par rapport "au redressement national". 

"Bernard Arnault a déjà montré, à quelques moments, qu’il avait l’habitude de quitter le pays. Je ne pense pas que ce soit la taxe sur les 75% qui le fasse partir. Je pense qu’il fait partie de ces Français qui acceptent mal que la gauche soit au pouvoir", a déploré le député de Seine-Saint-Denis, invité dimanche du Grand Rendez-vous Europe1 – i>TELE – Le Parisien – Aujourd’hui en France.

"Je crois que l’empire qu’il a aujourd’hui est un empire qui s’est assis beaucoup sur la France, sur les citoyens", a précisé Bruno Le Roux. S’il ne veut pas s’exiler fiscalement, "alors il n’y aurait pas de problème. Si c’est simplement quelque chose qui vise à étendre un empire industriel comme on en parle… Mais je crois qu’il doit y avoir une clarification", a-t-il réclamé.