Hollande "prépare la voie" à Sarkozy (PG)

  • A
  • A
Partagez sur :

François Delapierre, numéro 3 du Parti de gauche, a minimisé vendredi la portée de la candidature de François Fillon à l'horizon 2017, estimant qu'elle n'avait pour but que de contrer un retour de Nicolas Sarkozy, celui-ci étant, à ses yeux, favorisé par la politique de François Hollande.

Qualifiant de "consternant" sur I-Télé le propos tenu depuis Tokyo par l'ancien Premier ministre, le secrétaire national du parti de Jean-Luc Mélenchon a rappelé que, d'ici 2017, "il va quand même y avoir des élections municipales, européennes, régionales, cantonales, sénatoriales". "Tout ceci est fait pour contrer le retour de Nicolas Sarkozy", a-t-il déploré. Or, l'ex-chef de l'Etat "remonte dans l'opinion tout simplement parce que François Hollande lui prépare la voie, lui donne raison", selon François Delapierre.