Hémorragie militante au PS et l'UMP

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le parti socialiste a perdu 34.000 adhérents depuis 2007 et l'UMP, près de 100.000.