Guy Bedos : "Hollande a raté pas mal de virages"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

"Je fais partie des innombrables électeurs qui ont voté contre Sarkozy plutôt que pour Hollande. Il faut que François Hollande s'y habitue à ça." L'acteur et humoriste Guy Bedos, interrogé par Europe1, n'a pas dressé un très glorieux bilan de la premier année du quinquennat du président socialiste. "Le rythme n'est pas bon. J'imagine que c'est un type très bien, un homme sincère, intelligent, cultivé, il connaît très bien la politique, mais il a des problèmes de tempérament, semble-t-il, qui tiennent à sa nature même. Il est hésitant, il ne tranche pas", a estimé l'artiste. "Hollande a raté pas mal de virages depuis qu'il est au pouvoir", regrette-t-il, citant notamment le cas de Florange "où l'on a fait des promesses que l'on n'a pas tenues".

>> À LIRE : FACT CHECKING - Hollande a-t-il respecté son agenda ?

Quant à Jean-Marc Ayrault, "sympathique comme maire de Nantes", il "ne me fascine pas donc je l'oublie", a poursuivi l'acteur, pour expliquer son absence de commentaires sur le Premier ministre. Guy Bedos ne voit, par ailleurs, pas en Manuel Valls un "ministre de gauche", lui reprochant notamment de "se féliciter d'expulser plus de sans-papiers que Sarkozy" et de ne pas "oser avancer" dans des dossiers comme le vote des étrangers aux élections locales et la lutte contre le contrôle au faciès. Il trouve, en revanche, de la "bonne volonté" chez Cécile Duflot. Guy Bedos, qui assure rejoindre "sur le fond Jean-Luc Mélenchon", juge par ailleurs "excessif" le langage du leader du Front de gauche. "Il y a des problèmes de langage avec Mélenchon. Il y a des excès qui me choquent. Il faut qu'il arrête le 'coup de balai' et tout ça, ça me paraît un tout petit peu adolescent."