François Hollande craint l'abstention

  • A
  • A
Partagez sur :

"Rien n'est joué pour le premier tour, si l'abstention est forte, tous les sondages sont démentis", a déploré dimanche matin François Hollande à la presse à Saint-Denis, au deuxième jour de sa visite à La Réunion. L'abstention est un risque "pire que la dispersion" pour le candidat socialiste. "Si les électeurs se dispersent, cela peut avoir des conséquences heureuse ou fâcheuses", mais "la surprise n'est jamais la même dans une élection", a-t-il souligné alors qu'un sondage Ifop publié dans le JDD estime le taux d'abstention pour le premier tour de la présidentielle à 32%.