Défiscalisation outre-mer: Hollande s'engage

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président François Hollande a pris "l'engagement" que les fonds qui n'auront pu être investis en outre-mer à la suite de la limitation des avantages de la défiscalisation seront "redéployés en actions de subventions directes".

Dans un entretien à l’Élysée diffusé jeudi sur France O et les neuf chaînes de télévision ultramarines, le chef de l’État a "regretté" que la mesure de défiscalisation prévue au budget 2013 pour encourager les investissements outre-mer aient fait l'objet d'un recours, qui avait été déposé par les parlementaires UMP.

Samedi dernier, le Conseil constitutionnel a laissé inchangé le plafond de 18.000 euros pour les sommes, mais annulé la partie variable du plafond, soit 4% du revenu disponible.