Charges allégées : Matignon n'a pas arbitré

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Matignon a démenti vendredi tout arbitrage sur les allègements de charges sur les bas salaires, alors que selon Les Echos, le gouvernement aurait renoncé à une partie du coup de rabot qu'il envisageait.

"Le sujet n'a pas été évoqué à Matignon, il n'y a aucune décision de cette nature dans les cartons", ont indiqué les services du Premier ministre, interrogés sur la Une du quotidien économique. Celui-ci écrit vendredi que le gouvernement va renoncer à ramener de 1,6 à 1,5 Smic le point de sortie des ces allègements dits "Fillon", entraînant pour l'Etat un manque à gagner de 2,3 milliards d'euros.