Arrêts-maladie : Hollande critique l'accord

  • A
  • A
Partagez sur :

François Hollande, candidat PS à la présidentielle, a regretté mardi la "remise en cause systématique des droits", après le compromis passé entre le gouvernement et la majorité UMP sur une baisse des indemnités maladie pour les salaires au-dessus de 1,8 fois le Smic. "Nous voyons bien qu'il y a une remise en cause, qui est systématique, des droits qui avaient été jusque-là conférés pour les indemnités journalières", a-t-il déclaré François Hollande, à la presse en marge d'un déplacement sur le thème du sida.

"Pour l'instant, il y a un seuil de revenus qui a été fixé. Puis, ensuite, il sera toujours possible pour le gouvernement, si c'est le même, de le baisser", a-t-il relevé, en estimant que c'était "une première entaille, sérieuse, par rapport à un droit qui était celui d'avoir des indemnités journalières".