Amazonie : les coulisses de la rencontre entre Hugo Clément et les Guajajara

  • A
  • A
Partagez sur :
L'émission d'investigation d'Hugo Clément "Sur le front" revient à l'antenne dimanche à 20h50, cette fois sur France 5. Au cœur de ce numéro : la déforestation de l'Amazonie, au Brésil et en France. Invité de "Culture Médias" vendredi, le journaliste explique comment il s'est fait accepter des guerriers Guajajara, les "gardiens de la forêt".
INTERVIEW

Après 7 mois d'absence de l'antenne, l'émission d'investigation d'Hugo ClémentSur le front migre sur France 5 et revient dimanche soir à 20h50 avec un reportage sur la déforestation de l'Amazonie. Tourné à l'automne 2020, il a été réalisé après que le chef Raoni a alerté sur une accélération de la déforestation, couplée à la crise du Covid-19. Hugo Clément est l'invité de Culture Médias vendredi. Il explique comment il a pu suivre le très secret peuple Guajajar. Ces "gardiens de la forêt" mènent une guerre contre ceux qui brûlent l'Amazonie.

Une guerre meurtrière pour la forêt

Pour les gardiens de la forêt Guajajar qu'a suivis Hugo Clément, stoppé la déforestation des coupeurs de bois illégaux est une question de survie. "Ils vivent dans une réserve qui est littéralement encerclée par les champs, par l'expansion agricole", explique le journaliste. "Donc ils ont un discours qui est très guerrier."

Dans le documentaire, on voit en effet ces gardiens de la forêt partir à la chasse aux coupeurs de bois, avec la ferme intension de les faire fuir et de détruire leur matériel de travail. "En face d'eux, ils ont des groupes criminels qui sont très violents, armés lourdement avec des armes de guerre", précise Hugo Clément, qui est parti avec ces guerriers armés d'arcs et de flèches. Ces dernières années, plusieurs gardiens de la forêt ont été tués en protégeant la forêt.

Des journalistes acceptés grâce aux astres

Pour le journaliste, parvenir à suivre ces guerriers n'a pas été chose facile. "Ça a mis des mois d'enquête et de discussions pour au final être acceptés sur le terrain", se souvient Hugo Clément. L'équipe de tournage a bénéficié de l'entremise du chef Kayapo Raoni. Et a dû s'en remettre au ciel.

"Le chef Raoni a permis une première invitation avec les Guajajar", détaille le journaliste. "Ensuite, ceux que nous avons rencontré ont consulté les astres et ont consulté le reste de leur tribu, pour décider s'ils acceptaient de nous accueillir". De son côté, l'équipe de tournage a multiplié les tests, par crainte d'apporter le Covid-19 dans la tribu.

Sur le front de l'Amazonie est diffusé dimanche à 20h50 sur France 5. En quittant ainsi France 2 l'émission devient un magazine d'investigation qui sera mensuel.

Europe 1
Par Alexis Patri