Projet de fusion entre TF1 et M6 : "France Télévisions devrait être récompensé"

  • A
  • A
Partagez sur :
Invité mercredi matin de l'émission "Culture Médias", Stéphane Sitbon-Gomez, directeur des antennes et des programmes de France Télévisions, se réjouit au micro de Philippe Vandel du projet de fusion des deux groupes de télévision TF1 et M6, une fusion annoncée mardi et qui inquiète déjà une partie du secteur.
INTERVIEW

Que pense France Télévisions du projet de fusion annoncé mardi entre les groupes TF1 et M6 ? Loin de s'inquiéter, elle s'en réjouit. C'est en tout cas ce que laisse à penser son directeur des antennes et des programmes, Stéphane Sitbon-Gomez, invité mercredi de Culture Médias. "Il y a un mouvement de concentration des médias partout en Europe et partout dans le monde", observe-t-il au micro de Philippe Vandel. "C'est plutôt une bonne nouvelle que ce mouvement ait aussi lieu en France, et que l'on ait un acteur privé puissant."

"Et face à un acteur privé puissant, il faut plus que jamais un service public fort et robuste. L'arrivée de cette nouvelle concurrence est plutôt une saine émulation", analyse le numéro 2 de France Télévisions, avant de rappeler que ce projet de fusion reste soumis au résultat des débats qui auront lieu devant l'Autorité de la concurrence, le CSA et le législateur. "France Télévisions va y participer, comme tous les acteurs du secteur."

"Après une rencontre à trois, ils ont souhaité poursuivre par un mariage à deux"

En 2020, France Télévisions, TF1 et M6 s'étaient alliés pour créer Salto, une plateforme de streaming commune annoncée comme la riposte française à Netflix. Une fusion entre TF1 et M6 pourrait donc changer le rapport de force au sein de ce projet commun. "Salto a visiblement eu un rôle de précurseur. France Télévisions devrait être récompensé, puisque c'est une idée de Delphine Ernotte de mettre ensemble TF1 et M6, et de créer une vraie équipe de France de l'audiovisuel", préfère sourire Stéphane Sitbon-Gomez.

"Après cette rencontre à trois, TF1 et M6 ont souhaité poursuivre par un mariage à deux", poursuit-il sur le ton de l'humour. "Je suis toujours heureux quand on est capable de jouer les marieurs, ça fait toujours plaisir quand des amis se mettent ensemble." La fusion entre TF1 et M6 n'aura pas lieu avant, au plus tôt, 12 à 18 mois. Le temps que l'Autorité de la concurrence rende son avis.

Europe 1
Par Antoine Genton avec Alexis Patri