Ce qui change sur Europe 1 à la rentrée

, modifié à
  • A
  • A
Stéphane Bern, Eric Dupod-Moretti et Julian Bugier arrivent sur Europe 1 3:37
Stéphane Bern, Eric Dupod-Moretti et Julian Bugier arrivent sur Europe 1 © Europe 1
Partagez sur :
Alors que cette saison 2019-2020 s'achève vendredi, Europe 1 s'active déjà pour préparer sa grille pour la saison prochaine. Jeudi, dans "Culture Médias", la présidente de Lagardère News et d'Europe 1 Constance Benqué est venue en présenter les principaux contours. 
INTERVIEW

Que pourront entendre les auditeurs d'Europe 1 la saison prochaine sur notre antenne ? Au terme de cette saison 2019-2020, Europe 1 prépare d'ores et déjà sa grille pour la saison prochaine, entre maintien d'émissions déjà installées et arrivées de nouvelles recrues. Invitée jeudi de Philippe Vandel, dans Culture Médias, Constance Benqué, présidente de Lagardère News et d'Europe 1 a décrit ses objectifs, et détaillé les principaux changements. 

Lors de la saison 2020-2021, "on va poursuivre l'installation de la grille", annonce-t-elle, estimant que cette année, "nous avons répondu aux attentes". Europe 1 veut notamment faire encore "monter en gamme les tranches d'info, particulièrement celles de la matinale, avec des journaux enrichis, plus longs, de l'analyse". Constance Benqué veut aussi poursuivre la promesse "d'écouter le monde changer, que porte très bien Matthieu Belliard". 

Des piliers de l'antenne de retour

Europe 1 restera fidèle à ses fondamentaux, assure-t-elle encore, avec "un choix important pour la culture, l'intelligence, le savoir, mais aussi la musique, le divertissement". L'humour sera bien sûr toujours présente, avec Anne Roumanoff et Nicolas Canteloup. Christophe Hondelatte, Emilie Mazoyer, Olivier Delacroix, seront également toujours là à la rentrée. 

Stéphane Bern en duo avec Matthieu Noël

Si Constance Benqué réaffirme sa volonté de garder les talents maison et de "les faire éclore", la présidente de Lagardère News est également revenue sur les principales nouveautés, avec quelques recrues "de grand talent". Stéphane Bern va ainsi revenir à la rentrée, pour lancer une nouvelle émission quotidienne autour de l'histoire, qu'il présentera en compagnie de Matthieu Noël, actuellement à la tête de L'équipée sauvage. Promettant "un duo avec du rire, de l'impertinence, des surprises", Constance Benqué estime que ce programme répond au "souci de se cultiver, du gai savoir, et de partager ensemble l'histoire". 

"On va raconter l'Histoire sans se la raconter, s'amuser autour", confirme Stéphane Bern au micro de Philippe Vandel, confiant que l'émission zéro qu'il a tournée "nous amuse énormément". 

Autre arrivée, celle du médiatique avocat Eric Dupond-Moretti, qui tiendra une chronique tous les matins du lundi au vendredi, à 7h50, dans la matinale de Matthieu Belliard, et lors de laquelle il évoquera un sujet d'actualité. "Europe 1 m'offre une carte blanche de totale liberté", avait-il expliqué le 24 juin. "Son esprit libre s'exprimera dans la matinale, avec ce ton et  l'éloquence qu'on lui connaît", se réjouit Constance Benqué. 

Julian Bugier prend la tête du 18-20

Enfin, la tranche du 18-20 heures change elle aussi, avec l'arrivée de Julian Bugier, qui succède à Nathalie Lévy. Déjà présent à l'antenne durant les étés 2013 et 2014, le journaliste, qui officie également comme joker du JT de France 2, "s'inscrit dans l'esprit d'Europe 1", estime Constance Benqué, avec "sa jeunesse, son talent, son engagement, et ses affinités particulièrement pour l'écologie et la transformation de l'économie". 

Sur notre antenne, toujours dans Culture Médias, Julian Bugier a insisté sur l'importance de la deuxième partie de la tranche, de 19-20 heures, lors de laquelle il veut "resserrer sur l'info en question, avec des cartes blanches offertes à de grandes signatures". La nouvelle recrue d'Europe 1 souhaite "créer un espace de liberté, qui laisse de la place à la nuance, à l'anticonformisme". 

Europe 1
Par Antoine Terrel