Philippe Etchebest raconte les nouveautés d'"Objectif Top Chef"

  • A
  • A
Partagez sur :
L'émission "Objectif Top Chef", qui sélectionne un apprenti qui participera ensuite à "Top Chef", revient ce lundi sur M6. À sa tête, les téléspectateurs retrouveront cette année encore Philippe Etchebest. Le tonitruant chef dévoile dans "Culture Médias" les nouveautés de cette saison.
INTERVIEW

C'est un tremplin qui peut mener très haut. Invité de Culture Médias, le chef Philippe Etchebest raconte les coulisses de la nouvelle saison d'Objectif Top Chef qui revient ce lundi soir sur M6. Et le chef a de hautes ambitions.

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

"Je suis fier de cette jeunesse"

L'émission continue d'attirer de nombreux candidats. Philippe Etchebest explique ainsi à Philippe Vandel avoir dû choisir parmi 108 prétendants, et avoir donc goûté autant de plats. "Il y a une sélection de jeunes amateurs et des apprentis, mais la proportion d'apprentis est plus importante", explique le Meilleur ouvrier de France. "Je m'aperçois qu'il il y a encore beaucoup de jeune très motivés. Je suis extrêmement fier de cette jeunesse qui se dépasse et vise l'excellence". 

Parmi ces candidats, Philippe Etchebest va se retrouver face à un duo étonnant et émouvant : Ben et Hassan, deux amis cuisiniers israélien et palestinien. "Je ne connais rien de la vie des candidats, je le découvre pendant le tournage, explique le chef. On s'aperçoit que la cuisine rassemble et unit. C'est un très beau message."

"Vous me faites chier avec vos thermomètres !"

Dans cette saison, le tonitruant chef a aussi trouvé une nouvelle raison de s'agacer : la place grandissante de la technologie en cuisine. Et notamment ces sondes qui permettent de surveiller la température d'une casserole. "Arrêtez avec ces conneries, vous me faites chier avec vos thermomètres ! Apprenez d'abord à cuisiner à la sensation", s'énerve Philippe Etchebest avec son fameux franc-parler. "La preuve : dans l'émission, quand ce matériel fonctionne mal, les jeunes sont perdus."

Philippe Etchebest en profite pour revenir sur l'une de ses spécificités dans Objectif Top Chef : son ton quasi-martial. "Les gens ont besoin de cadre, j'en suis convaincu", justifie-t-il. "Mais ils ont aussi besoin d'exemplarité. La motivation est souvent contagieuse, par exemple". Une façon selon lui de préparer les candidats à Top Chef, "une compétition extrêmement difficile".

Europe 1
Par Alexis Patri