Nouveau départ et nouveau conflit au Média, la web-télé proche de la France Insoumise

  • A
  • A
Partagez sur :
Depuis son lancement en 2018, la web-télé "Le Media" enchaîne les départs de ses directeurs de la rédaction successifs. Ce week-end, c'est Denis Robert qui a été soudainement démis de ses fonctions à la tête du média proche de la France Insoumise, sans explications claires sur ce départ. 

Nouveau départ brutal au Média. Denis Robert, le directeur de la rédaction de la web-télé de gauche a été démis de ses fonctions, explique ce week-end le journal Le Monde. Denis Robert avait pris les commandes de la chaîne info en 2019, après le licenciement retentissant d’Aude Lancelin, qui avait lui-même suivi les départs tout aussi mouvementés de Sophia Chikirou et Aude Rossigneux. La web-télé proche de la France Insoumise multiplie donc les départs et les conflits internes, depuis son lancement en 2018. Les raisons du départ de Denis Robert restent floues.

Une rédaction divisée

L’article du Monde laisse entendre que ce départ n’est peut-être pas sans lien avec la nature du contrat de travail de Denis Robert. Plus précisément avec une demande de remettre les choses en ordre en termes de droit du travail. La direction assure quant à elle que c’est l’attitude de Denis Robert qui est en cause. Le patron de l’entité qui emploie la rédaction, Julien Théry, s’est expliqué au Monde : "Nous avons décidé de lui demander de cesser ses activités car il a une conception trop classique et hiérarchique de la fonction, que nous voulons d’ailleurs supprimer pour travailler de manière plus collégiale".

La rédaction du Média, elle, se divise sur ce départ. La dizaine de journalistes salariés est répartie entre deux syndicats, le SNJ et la CGT. D’un côté, les trois membres du SNJ soutiennent Denis Robert et ont publié un communiqué demandant à la direction d’arrêter de "mépriser le droit du travail". De l’autre, les sept membres de la CGT confirment les tensions avec Denis Robert et l’inutilité de sa fonction, qui allait à l’encontre de leur volonté de créer un système plus collégial et moins hiérarchique.

L'ancien directeur de la rédaction Denis Robert n'est pas rentré dans les détails de son départ. Il a simplement expliqué au Monde qu’il était "pris de court et sous le choc".

Europe 1
Par Charles Decant avec Alexis Patri